• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Championnat de France d’aviron de mer : première journée idyllique !
Championnat de France d’aviron de mer : première journée idyllique !

Après deux éditions consécutives en Méditerranée, cette 22e édition des championnats de France d’aviron de mer a pris place dans la baie de Bertheaume, au large de Plougonvelin dans le Finistère. Il faut saluer dès à présent l’immense travail accompli par l’équipe d’organisation qui a fignolé cette organisation dans les moindres détails pour le plus grand bonheur des participants et spectateurs. C’est sous un soleil radieux que les 180 équipages se sont élancés de la plage du Trez-Hir pour découvrir le parcours de 6 km lors des séries et courses open.

 

SH2X

En double senior homme, avec 28 bateaux dans une seule et même série, les rameurs ont eu fort à faire pour se frayer un chemin sur le parcours. C’est le bateau de Chambéry CN, avec à son bord Vincent Cavard et Gaël Chocheyras, qui a pris le meilleur sur ses concurrents. Mais il faudra surveiller demain les bateaux de Monaco SN, Cherbourg Av et Saint Nazaire OS.

 

SH1X

En solo senior homme, le multiple médaillé Pierrick Ledard du CAM Carteret a remporté sa série juste devant le rameur de Brive CSN Pascal Chauvel et aura à cœur de monter sur la plus haute marche du podium en finale demain. Dans la seconde série, c’est le rameur du Marseille CA, Guillaume Blanc, qui l’emporte devant le jeune Master de Beaucaire Av, Julien Housset.

 

SH4X+

Catégorie la plus fournie, avec 42 équipages engagés, le quatre barré senior homme a confirmé son statut de course reine de l’aviron de mer. Dès les séries on a pu voir de très beaux affrontements qui augurent de belles batailles en finale demain ! Dans la première série, les Monégasques ont finalement pris le meilleur sur le bateau de Nantes CA emmené par le médaillé olympique Guillaume Raineau et la paire championne de France en double l’an dernier. Dans la seconde série, le quatre de Saint-Malo, emmené par le multi-médaillé mondial Morgan Dugueperoux a pris le meilleur sur les rameurs de Saint Jean de Luz UY. Il faudra également surveiller les rameurs de Rennes ECA 1 et les Gravelinois, qui sont venus défendre leur médaille de bronze acquise l’an passé, malgré les Championnats d’Europe junior rivière organisés le même week-end sur leur bassin du PAarc des Rives de l’Aa.

 

SF1X

En solo senior femme, pas ou peu de surprise à l’arrivée de cette course open. Comme l’an passé, Jessica Berra d’Hendaye EAE signe le meilleur chrono, mais sait qu’elle devra se méfier de la championne en titre de Talloires CN : Edwige Alfred qui termine deuxième. Le titre devrait se jouer entre ces deux grandes championnes, tandis que la troisième place semble plus ouverte, même si les rameuses de Fontainebleau-Avon AN et de Chambéry CN apparaissent comme de sérieuses clientes.

 

SF2X

En double senior femme, les années passent et se ressemblent. La paire Delalleau/Collet de la SN Lagny, multiple championne de France, remporte cette course open devant le duo du CN Chambéry et les Masters de Fontainebleau-Avon AN, qui réalisent une belle course. Si les Chambériennes vont tout tenter demain, il leur sera difficile de détrôner les Franciliennes qui semblent à nouveau un cran au-dessus.

 

SF4X+

En quatre barré senior femme, le bateau de Thonon CA vice-champion de France l’an passé est allé s’imposer devant le bateau de Saint-Malo dans cette course open. Mais il faudra également compter sur les équipages de Rennes ECA 1, en bronze l’an dernier, et de Monaco SN demain en finale.

 

SF4+ & SH4+

Chez les femmes, le titre semble promis à l’équipage Monégasque, tandis que chez les hommes il faudra attendre demain, les équipages n’ayant pas couru la course open d’aujourd’hui.

 

JUNIORS

En cette période de Baccalauréat, peu de juniors ont fait le déplacement jusqu’à Plougonvelin. En quatre barré féminin, les Cherbourgeoises semblent au-dessus de leurs concurrentes, tout comme l’équipage de la Seyne-sur-mer Av en quatre barré mixte. Un peu plus d’enjeu dans la catégorie du quatre barré homme, où les Monégasques ont fait forte impression en reléguant leurs adversaires directs à plus d’1’30’’.

Retour aux actualités
Retour aux albums