• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • CAZAUBON 2018 : ENTRE SURPRISES ET CONFIRMATIONS
CAZAUBON 2018 : ENTRE SURPRISES ET CONFIRMATIONS

Journée idyllique sur le bassin gersois pour le dénouement de cette édition 2018 des championnats de France bateaux courts. Les juniors ont ouvert la voie sur un bassin optimal dès 9h avant de laisser place aux seniors, qui ont dû composer avec un vent grossissant et du clapot en fin de matinée. 

FINALES JUNIORS

J18F2- : Deux sans barreur junior femme

Très belle course pour débuter cette journée. Éva Bastian (RC Strasbourg) et Noémie Aubert (SN Nancy) savaient qu’elles devraient tout tenter pour bouleverser la paire AMJ Joinville / Grenoble Av. Mais le deux sans du Grand Est n’a malheureusement pas réussi à perturber la championne de France 2017, Pauline Tollard-Rossignol (AMJ Joinville), bien décidée à glaner un nouveau titre avec sa nouvelle coéquipière, Juliette Lunatti. La paire AMJ Joinville / Grenoble Av, partie en tête dès le début de course, a mené tout du long et confirmé ses très bons parcours du week-end. Maîtrisant leurs adversaires de bout en bout, Pauline Tollard-Rossignol et Juliette Lunatti s’emparent du titre en patronnes, laissant la médaille d’argent à la paire SN Nancy / RC Strasbourg. La paire Bayonnaise Marie Pachebat / Leire Urreizti s’empare du bronze devant les deux équipages d’Aiguebelette.

 

J18H2- : Deux sans barreur junior homme

On sentait les Lyonnais en forme, ils l’ont démontré. Thomas Bolle et Victor Elkholti (AUN Lyon) ont confirmé leurs belles prestations du week-end en prenant le meilleur sur leurs adversaires de l’AC Lyon-Caluire comme en demi-finale. Brieuc Huck et Timothée Guérinot auront tout tenté sans jamais réussir à passer la pointe devant leurs voisins rhônalpins. Ils repartent de Cazaubon l’argent au cou. La paire de Marignane CMS composée de Marc Mouton-Didier et Clément Navarre a quant à elle réussi à bien contenir Arnaud Buard et Mathis Nottelet-Tollard (SN Perreux / AMJ Joinville) pour s’emparer du bronze.

 

J18F1x : Skiff junior femme

Clara Valinducq aura tenté de ramener à la SHA Le Havre, comme son aînée avait pris l’habitude de le faire les années précédentes. Mais aujourd’hui et comme hier en demi-finale, Lucine Ahyi a été la plus forte. La rameuse de la SN Haute Seine s’est emparée de la tête de course dans le 2e 500m pour ne plus jamais la lâcher. Elle s’empare du titre avec une longueur de bateau sur la Havraise. Léane Maupin (SN Amiens) aura également tout tenté. Partie très vite, peut-être trop, l’Amienoise aura payé son premier 500m et a bien failli laisser filer le bronze au profit d’Emma Jousseaume (CLL Nantes Av), finalement 4e.

 

J18H1x : Skiff junior homme

Grosse impression dans cette course où on sentait que le champion de France en titre Jean-Pierre Izart (Perpignan Av 66) aurait fort à faire pour s’imposer une nouvelle fois. Les attaques ont fusé de partout. C’est d’abord le Nantais Teva Mellier qui a pris la course à son compte imposant un rythme effréné dans le premier 1 000m. Suivi de près par Jean-Pierre Izart et les Aixois, Aixois Anthony Girerd et Baptiste Savaete. Romain Harat (CA Nantes) et Hugues Larchevêque (CN Belbeuf) fermant la marche non loin derrière. Anthony Girerd a alors accéléré dans le 3e 500m faisant littéralement exploser le champion en titre qui ne s’en remettra pas. Bientôt rejoint par son compère de club, Anthony Girerd s’empare de l’or et Baptiste Savaete l’argent. Teva Mellier sauve lui le bronze devant Hugues Larchevêque en embuscade.

FINALES SENIORS

SF2- : Deux sans barreuse senior femme

Tout le monde attendait la bataille annoncée entre les paires Mayne (Encouragement SESN) / Bahuaud (Lyon AUN) et Le Nepvou (CA Nantes) / Goudet (Aviron Dijonnais). Parties en tête, Alice Mayne et Flavie Bahuaud ont mené la course dès le départ sans pour autant pouvoir se défaire de leurs adversaires directes. Marie Le Nepvou et Myriam Goudet ont attendu le dernier 500m pour porter l’estocade finale et aller s’emparer de l’or au terme d’un bel enlevage. La paire francilienne Lucie Giraud / Julie Voirin (ACBB) vient prendre la 3e place juste devant les jeunes Sandy Weber (US Toul) et Camille Loisel (CNA Rouen).

 

SH2- PL : Deux sans barreur senior homme poids légers

La paire du CNA Rouen composée de Benoit Robin et Antoine Jegousse a confirmé sa suprématie du week-end. Les Normands, auteurs d’une course pleine de maîtrise, s’emparent du titre. La paire de l’ACBB Thibaut Mames / Simon Bouchez aura bien tenté de les surprendre en partant très vite, mais leur 4e 500m s’en fit ressentir et ils ne purent contenir leurs opposants. À commencer par Adrien Rebelle et Vincent Robinot (SN Nancy) qui s’emparent de l’argent au nez et à la barbe des Mâconnais Hugo Doussot et Romain Gaulthier, en bronze.

 

SH2- : Deux sans barreur senior homme

On attendait les Verdunois et ils n’ont pas déçu. Valentin et Théophile Onfroy ont bien démontré à nouveau qu’ils étaient les patrons de la catégorie. Les deux frères, partis très vite, n’ont eu de cesse de creuser l’écart pour s’imposer avec une avance confortable. Derrière eux, la paire composée de Benoit Brunet et Sean Vedrinelle a tenu bon devant les attaques répétées de Benoit Demey et Édouard Jonville. La paire Saint Quentin Av / Régates Rémoises s’empare ainsi de l’argent devant la paire CN Annecy / Grenoble Av.

 

SF1x PL : Skiff senior femme poids légers

Hiérarchie scrupuleusement respectée chez les femmes PL. Sans surprise, Laura Tarantola a remporté cette finale comme le reste de ses parcours du week-end. La Grenobloise, en or, est vraiment la patronne de la catégorie. Claire Bové (Meulan-les-Mureaux) a réalisé une finale de haute volée, réussisant a pousser la Grenobloise dans ses retranchements, sans pouvoir néanmoins la dépasser. Elle s'empare de l’argent avec une belle avance. Cette lutte en tête de course a permis à Laura Tarantola d'améliorer son propre record de 2017 (7:42,67) de 3,39 s pour arriver à un nouveau record du bassin de la catégorie en 7:39,28 ! Fort, très fort !

Derrière, la bataille fut plus féroce et c’est Marion Colard (AUN Lyon) qui prend la dernière place sur le podium, malgré les retours de Loanne Guivarc’h et Aurélie Morizot (ACBB).

 

SH1x PL : Skiff senior homme poids légers

Après la récente retraite de Jérémie Azou, le champion olympique Pierre Houin a bien raflé aujourd’hui son premier titre à Cazaubon qui lui tendait les bras. Si l’on pouvait penser que le Toulois allait s’imposer largement, c’était sans compter Thomas Baroukh. Le Versaillais a obligé le vainqueur de Rio à s’employer pour l’emporter et il s’empare de l’argent. Le jeune Nancéien Hugo Beurey confirme sa belle impression de la veille en demi-finale et vient rafler le bronze au Toulousain Thibault Colard revenu fort dans le dernier 500m.

 

SF1x : Skiff senior femme

On savait qu’Hélène Lefebvre (Encouragement SESN) avait à cœur de récupérer le titre de championne de France remporté l’an dernier par Marie Le Nepvou (CA Nantes), mais on avait bien senti que ce ne serait pas sans lutter. C’est tout d’abord Marie Jacquet (CA Châlon) qui a lancé les hostilités en partant plus vite que tout le monde, obligeant la rameuse de « l’Encou » à la suivre de près, la Niçoise Élodie Ravera lui emboitant le pas. Derrière, Anne-Sophie Marzin (Bayonne Av), impressionnante en demi-finale, s’est peu à peu fait rattraper par Noémie Kober (Grenoble Av), la jeune Margaux Bailleul (SHA Le Havre) restant quant à elle un peu en retrait. On a assisté à un très beau duel entre la Châlonaise et la Francilienne tournant finalement à l’avantage d’Hélène Lefebvre qui s’empare du titre. Elle signe ainsi le nouveau record du bassin en 7:28,72 et pulvérise au passage le chrono établi en 2006 par Sophie Balmary de 3,55s !  Grosse performance ! Élodie Ravera, solide 3e, s’assure la médaille de bronze. 

 

SH1x : Skiff senior homme

Dernière course de la journée, très attendue de tous, le skiff homme a été l’occasion pour Matthieu Androdias (Bayonne Av) d’offrir au public un récital. Blessé l’an dernier, il n’avait pu lutter à armes égales contre son compère du double, Hugo Boucheron (CA Lyon). Parti comme une bombe, le Bayonnais s’est installé en tête de course pour ne plus jamais la quitter. Hugo Boucheron a quant à lui pris la seconde place et a pu maîtriser ses concurrents sans pour autant pouvoir s’attaquer au Bayonnais qui signe le meilleur temps du bassin en Toute Catégorie. Derrière, Maxime Ducret (CA Évian) a tenté crânement sa chance dans le premier mille, mais c’était sans compter la pugnacité du Néo-Saint-Nazairien Mickaël Marteau qui a finalement mis tout le monde d’accord en allant cherche la médaille de bronze.

Retour aux actualités
Retour aux albums