• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Journée compliquée pour les Bleuets à Racice
Journée compliquée pour les Bleuets à Racice

La météo n'épargne pas les athlètes juniors en République tchèque, avec des horaires avancés aujourd'hui pour la suite des séries des mondiaux. Bilan de la journée : il faudra attendre demain avant d'être fixé sur la suite de la compétition pour les équipages tricolores.

Les journées se suivent et se ressemblent du côté des conditions de course : soleil brûlant et chaleur étouffante. Mais elles ne se ressemblent pas du côté des résultats : si hier deux bateaux sur trois passaient le cap des séries, les cinq autres engagés aujourd'hui vont poursuivre la compétition en défendant leurs chances en repêchages. Une bonne note toutefois : Léane Maupin a décroché son ticket pour les quarts de finale du skiff.

Juliette Lunatti et Pauline Rossignol étaient les premières tricolores à s'élancer ce matin sur le bassin tchèque. Et c'est à une véritable joute que se sont livrées les cinq paires engagées dans cette série du deux sans barreur féminin. Un affrontement pour décrocher l'une des trois places qualificatives pour les demi-finales. Les Françaises n'ont pas pu résister aux assauts des Sud-Africaines et ont passé la ligne d'arrivée en quatrième position. Elles courront le repêchage demain matin.

Paire suivante à prendre le départ de sa série, celle de Noam Mouelle et Brieuc Huck. Un seul ticket pour la demi-finale, et le deux sans barreur argentin n'a laissé planer aucun doute, tuant la course d'entrée de jeu. Sixièmes sur le parcours, les Bleuets passeront eux aussi par les repêchages demain matin.

Seulement deux places qualificatives en séries du quatre de couple masculin. Le leadership fut grec et polonais devant Jean-Pierre Izart, Téva Mellier, Hugues Larchevêque et Romain Harat, qui ne parvinrent pas à se hisser dans le duo de tête, ils terminent troisièmes de leur course. Ils courront en repêchage demain matin.

Dans leur série du deux de couple féminin, les championnes d'Europe Clara Valinducq et Lucine Ahyi n'ont pas pu faire succomber à leurs attaques les Grecques qui se sont emparées du seul sésame pour les demi-finales. Avec une troisième place, les deux tricolores devront passer par les repêchages demain matin elles aussi.

C'était sans aucun doute la série du huit la plus relevée dans laquelle couraient Mathis Nottelet, Arnaud Buard, Louis Chamorand, Adrien Heinrich, Timothée Guérinot, Benjamin Haguenauer, Enzo Pisicchio, Thomas Bolle et Guilhem De Clerck (barreur). Pour preuve, alors que le public attendait les Britanniques et les Américains en tête, les Italiens ont réussi à récupérer aux Etats-Unis le deuxième ticket pour la finale A dans les derniers mètres de course. Suite pour les tricolores demain en début d'après-midi en repêchage qui ont terminé cinquièmes de cette série.

Léane Maupin devait effacer son échec en série hier, et elle l'a fait de belle manière, en prenant son repêchage à son compte, en creusant l'écart avec ses adversaires au coup par coup et en remportant la course. Elle s'est ainsi qualifiée pour les quarts de finale qui se tiendront demain. "Elle était passée à côté de sa course hier, commente son entraîneur Gaëlle Buniet, il était normal qu'elle se qualifie aujourd'hui".

 

Le bilan de Jérôme Déchamp

Le chef de secteur Jeune Jérôme Déchamp est revenu sur cette deuxième journée de séries. "Il ne faut pas se voiler la face, ce n'est pas une bonne entrée en matière que tous les bateaux partent en repêchages. L'équipe n'a pour l'instant pas montré sa capacité à accélérer son coup d'aviron. Ce n'est pas ce qu'on a travaillé en stage. Sans se chercher d'excuse, on a subi la canicule en France et en arrivant ici. On s'est protégés de la chaleur en fin de préparation, mais on s'est aussi protégés des exigences du haut niveau. Mais je garde ma confiance dans tout le groupe pour que demain, nos athlètes retrouvent l'agressivité que j'ai vue en stage, tous ont la capacité à prendre un bon cran. Aujourd'hui, tous les bateaux vont en repêchages, mais pas avec les caractéristiques. Demain, il va falloir hausser le ton et redevenir agressif".

Verdict demain sur le Labe arena pour les huit bateaux tricolores qui courront soit en quarts de finale, soit en repêchages.

Retour aux actualités
Retour aux albums