• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Trois demi-finales au programme demain pour les Bleuets
Trois demi-finales au programme demain pour les Bleuets

Une pause dans la canicule à Racice, avec une quinzaine de degrés de moins au thermomètre ! Un contraste qui peut satisfaire les athlètes même si un fort vent "pour" s'est invité pour les courses. Au terme de la matinée, trois équipages tricolores ont remporté leur ticket pour les demi-finales mondiales.

Étape par étape pour atteindre la grande finale

Le deux sans barreur féminin, premier bateau à prendre le départ ce matin pour le clan français, a rempli le contrat : se qualifier pour les demi-finales en remportant sa course. "Nous étions parties pour gagner, lance Pauline Rossignol, on voulait s'imposer, mettre en place ce qu'on avait vu avec notre entraîneur et creuser l'écart au coup par coup". Deuxièmes au passage des premiers 500 mètres, Juliette Lunatti et Pauline Rossignol ont rapidement repris l'ascendant sur la course et franchi la ligne d'arrivée en tête. "On ne s'est pas désunies, ajoute Juliette Lunatti, c'est bien d'avoir gagné aujourd'hui mais la course la plus importante c'est la demi-finale demain". 

Clara Valinducq et Lucine Ahyi avaient elles aussi à cœur de remporter leur parcours. Elles ont joué au chat et à la souris avec les Italiennes, mais, l'affrontement a rapidement tourné à l'avantage des tricolores qui n'ont jamais vraiment lâché le leadership. "On a fait une bonne course, commente Lucine Ahyi, on a trouvé notre rythme. Cette course nous a fait du bien, pour bien nous trouver et trouver de meilleures choses qu'hier". Un parcours supplémentaire qu'elles ont su mener à bien. "On a rajouté plus de volonté, note Clara Valinducq, on a cherché la longueur, le déplacement comme on l'avait travaillé en stage". Place maintenant à la demi-finale : "Il va falloir faire une grosse course demain, conclut Lucine Ahyi, l'objectif est bien sûr d'entrer en finale A mais tout le monde en aura envie, il va falloir de la régularité et de la puissance".

Si les Grecs ont dominé ce quart de finale du deux de couple masculin, les deux autres places qualificatives étaient ouvertes. Baptiste Savaete et Ferdinand Ludwig ont repris l'avantage sur le duo serbe dans la deuxième moitié de parcours et conservé la troisième place jusqu'au passage de la ligne d'arrivée, passant ainsi en demi-finale. "On a corrigé nos erreurs des séries, explique Baptiste Savaete, afin de pouvoir faire une course pleine. Il fallait qu'on travaille le milieu et la fin de la course, on a fait le job". Deux rameurs heureux d'entrer en demi-finale mondiale : "On se fait plaisir, ajoute Ferdinand Ludwig, maintenant on va tout faire pour aller jusqu'en finale A". 

Demi-finales C ou D et petite finale

Noam Mouelle et Brieuc Huck devaient terminer dans les deux premiers de leur repêchage du deux sans barreur pour passer en demi-finale, mais la barre était placée trop haut. Les deux tricolores ont terminé à la cinquième place et poursuivront donc leur parcours en demi-finale C/D.

Les Chiliens et les Danois se sont disputés les deux premières places qualificatives durant tout ce repêchage du quatre de couple, laissant les autres nations se disputer les autres places. Jean-Pierre Izart, Téva Mellier, Hugues Larchevêque et Romain Harat ont conservé durant toute la course le quatrième rang, qui les envoie en demi-finale C/D demain matin.

Anthony Girerd était aligné ce matin en quart de finale du skiff. Une course dont l'issue s'est dessinée dans les derniers 500 mètres pour le trio de tête. Le Français, encore au contact au passage du premier 500, n'a pas tenir le rythme imposé par ses concurrents et a terminé à la cinquième place. On le retrouvera demain en demi-finale C/D. A noter que le vice-champion du monde, l'Allemand Moritz Wolff, a fait tomber ce matin le meilleur temps mondial pour les skiffs juniors.

La skiffeuse roumaine a pris le leadership de la course d'entrée de jeu ; Léane Maupin pointait à la deuxième place au passage des premiers 500 mètres, mais elle a ensuite cédé aux attaques de ses adversaires mexicaine, chinoise et suédoise, terminant à la cinquième place de la course. Rendez-vous donc pour elle en demi-finale C/D demain en fin de matinée.

Mathis Nottelet, Arnaud Buard, Louis Chamorand, Adrien Heinrich, Timothée Guérinot, Benjamin Haguenauer, Enzo Pisicchio, Thomas Bolle et Guilhem De Clerck (barreur) avaient connu une série relevée, ils s'attendaient donc à ce que le repêchage soit lui aussi de haut niveau. Et ce fut le cas, avec une domination américaine sans partage. Les Bleuets briguaient encore le second ticket pour la grande finale à mi-parcours, mais ont cédé du terrain sur le deuxième 1 000 pour finalement passer la ligne d'arrivée en cinquième position. Ils courront donc la finale B dimanche en milieu de matinée.

 

Trois bateaux tricolores vont maintenant devoir défendre leurs chances de grandes finales. Nos bleuets pourront compter sur les encouragements des supporters français de plus en plus nombreux en tribune.

Retour aux actualités
Retour aux albums