• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • L'équipe de France U23 retrouve la compétition à Duisbourg lors du championnat d'Europe
L'équipe de France U23 retrouve la compétition à Duisbourg lors du championnat d'Europe

Les 5 et 6 septembre, les rameuses et rameurs de l'équipe de France U23 vont enfin avoir l'occasion de se confronter à la concurrence internationale, ou plutôt européenne. Un championnat tenu dans des conditions particulières, mais très attendu par les athlètes.

 

Chaque année, un record semble tomber. Et pourtant, rien ne semblait évident en cette année si particulière, avec une saison internationale blanche. Seule la confédération européenne a réussi à maintenir pour l'instant l'ensemble de ses championnats, et c'est Duisbourg qui va ouvrir le bal des villes hôtes avec le championnat d'Europe U23. Ainsi, ce sont 32 fédérations membres (contre 25 en 2019) qui vont prendre part à cette 4e édition de l'événement, depuis qu'il s'est à nouveau inscrit au calendrier en 2007. Pas moins de 650 athlètes sont attendus sur le plan d'eau du Sports Park qui a accueilli, par le passé, plusieurs rendez-vous internationaux et, tous les ans, une régate d'importance à laquelle l'équipe de France avait largement participé en 2019.

L'Allemagne, qui court à la maison, aura la délégation la plus importante, avec 22 embarcations ; une flotte complète. La Roumanie a elle aussi envoyé un nombre important de bateaux. La France sera représentée par onze équipages, du skiff poids léger masculin aux quatre barrés, masculin et féminin. Ce dernier bateau compte d'ailleurs des rameuses médaillées l'an passé à Ioannina en huit. Paul Tixier et Ferdinand Ludwig vont quant à eux tenter de regagner une médaille européenne en deux de couple poids léger, et le quatre de couple PL, médaillé à Sarasota aux mondiaux en 2019, voudra lui aussi réitérer.

Les rameuses et rameurs de l'équipe de France ont terminé leurs deux semaines de stage par des parcours chronométrés, qui se sont bien déroulés, dans de bonnes conditions. Plus globalement d'ailleurs, les conditions ont été réunies lors de cette période un peu particulière, où le confinement dans la base était de rigueur, évitant tout contact avec l'extérieur. Pas de quoi déranger outre mesure des athlètes habitués à s'isoler pour préparer au mieux une échéance, dans une ambiance studieuse, mais détendue comme le veut l'âge des compétiteurs. "La base avait mis en place des conditions de travail sécurisantes", notait le directeur technique national Patrick Ranvier.

 

Le championnat d'Europe U23 se déroulera, bien sûr, dans des conditions sanitaires optimales. Le comité d'organisation de Duisbourg a suivi les recommandations émises par l'Organisation mondiale de la santé pour déterminer les meilleures mesures préventives durant le championnat. Ce qui avait conduit au huis clos, annoncé il y a quelques semaines. Si les bleu blanc rouge n'auront pas leurs supporters habituels cette année, dont certains avaient déjà réservé leurs billets et places, ils ne manqueront pas de s'encourager entre eux dans les derniers mètres, souvent décisifs, de chaque course.

 

 


Découvrez les compositions des bateaux français 

 

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies