• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Cazaubon 2019 : un final qui a tenu ses promesses !
Cazaubon 2019 : un final qui a tenu ses promesses !

Dimanche 14 avril, jour de grandes finales. Dès 9h les premiers bateaux se sont élancés sur le lac de l’Uby. Ce sont les juniors qui ont franchi les premières lignes d’arrivée pour laisser place, à partir de 10h, aux finales Senior. Les athlètes de l’élite français nous ont offert de magnifiques bord à bord pour ce premier rendez-vous national !  Entre surprises et confirmations, retour sur une matinée intense aux championnats de France d’Aviron…

 

Début des hostilités avec les Juniors...

J18F2- : Deux sans barreuse junior femme

Première grande finale du jour, la catégorie deux sans barreuse J18 a lancé la matinée de la meilleure des manières. La course est partie très rapidement avec notamment un gros départ de la paire normande Eva Klimacek (Rouen CNA) / Gwendoline Toutoux (Le Havre SHA). Favorites après leur performance en série et en demi-finale, le bateau, composé de Ombeline Lucas (Lorient a Scorff) et de Lou-Anne Caniard (Sedan Av), a repris le commandement de la course une fois les premiers 500m passés. Ces deux embarcations ont vite creusé l’écart avec le reste des concurrentes. Derrière, ce sont Maëlla Favrais / Juliette Neyrat (Aix les Bains EN Aviron) qui se sont dégagées dans l’enlevage final pour prendre l’avantage en vue de monter sur le podium à l’arrivée.  

Devant, la mixte (Lorient a Scorff) / (Sedan Av) a réalisé la course quasi-parfaite pour conserver une demi-pointe d’avance tout le long et aller chercher le titre de championne de France. Les positions sont également restées figées derrière et la paire normande a décroché la médaille d’argent tandis que les rameuses aixoises viennent compléter le podium.

PODIUM : Lorient a Scorff-Sedan Av / Rouen CNA -Le Havre SHA / Aix les Bains EN Aviron

 

J18H2- : Deux sans barreur junior homme

Les tours qualificatifs nous avaient permis d’espérer une finale très serrée où tous les bateaux pouvaient jouer une place sur le podium. Ces espérances se sont largement vérifiées avec de très beaux bord à bord et des changements de position continuels. Arnaud Buard (Perreux SN) / Mathis Nottelet-Tollard (Joinville AMJ) ont mené la course pendant la majeure partie du parcours. Les deux paires favorites Simon Vandercoilden (Belbeuf CN) / Louis Pruvost (Rouen CNA) et Maxime Vicot / Pierre Minniti (Melun CN) ont bien géré leur finale et sont revenus petit à petit sur les animateurs. Les 500 derniers mètres nous ont réservé un magnifique enlevage avec les outsiders Fergus Nevill / Alexandre Barsse (Toulouse A) qui sont revenus dans la course à la médaille sur la fin. Le bateau francilien a malheureusement craqué et laissé Maxime Vicot / Pierre Minniti filer vers le titre. Dans les derniers mètres c'est la paire toulousaine qui a placé une accélération pour aller chercher la deuxième place au nez des favoris Simon Vandercoilden (Belbeuf CN) / Louis Pruvost (Rouen CNA) qui doivent se contenter de la médaille de bronze.

PODIUM : Melun CN / Toulouse A / Belbeuf CN - Rouen CNA

 

J18F1x : Skiff junior femme

Conformément aux attentes, les rameuses de l’équipe de France 2018 junior Léane Maupin (Amiens SN) et Clara Valinducq (Le Havre SHA) ont pris l’avantage dès le début de la finale. Elles ont directement compté plusieurs longueurs d’avance sur les autres embarcations. Aux couloirs 2 et 4, les deux rameuses ont livré une très belle bataille pour aller chercher le titre de championne de France. C’est Noémie Aubert (Nancy SN) qui s’est dégagée dans le troisième 500m pour aller décrocher la médaille de bronze. Devant, la Havraise a décidé d’accélérer à 250m de la ligne pour s’imposer assez nettement devant Léane Maupin qui s’empare de l’argent. Les 3 autres rameuses, toutes de la région Grand-Est, n’ont pu aller titiller les meilleures.

PODIUM : Le Havre SHA / Amiens SN / Nancy SN

 

J18H1x : Skiff junior homme

Ce sont les couloirs extérieurs qui ont réalisé les meilleurs départs dans cette finale. Julien Viandier (Compiègne SA) a saisi sa chance et a résisté aux deux favoris de la course dans les 500 premiers mètres. Les choses sont rapidement rentrées dans l’ordre avec Romain Harat (Nantes CA) qui a repris le commandement. Le rameur nantais, seul engagé à avoir déjà participé à cette finale l’an passé, a fait parler son expérience. Il a longtemps été talonné par Benjamin Haguenauer (Nancy SN) qui est resté au contact du leader de la course. Dans l’enlevage, c’est Romain Harat qui a accéléré la cadence pour décrocher la médaille d’or avec près de 3 secondes d’avance sur le Nancéen. Pour la troisième place, nous avons assisté à un duel briviste entre Victor Marcelot et Julien Zonderland. C’est le bateau du premier cité qui franchit la ligne en tant que médaillé de bronze. 

PODIUM : Nantes CA / Nancy SN / Brive CSN

 

Les grandes finales de l'élite français !

SF2- : Deux sans barreuse femme senior

Le départ fut extrêmement rapide pour la paire Pauline Rossignol-Tollard (Joinville AMJ) / Pauline Lotti (Encouragement SN) qui a gardé le rythme jusqu’au passage des premiers 500 mètres pour laisser place aux patronnes de la discipline : Noémie Kober (Grenoble Av) et Marie Le Nepvou (Nantes CA). Trois embarcations se sont donc détachées au fil de la course. En creusant l’écart sur la dernière moitié de parcours et en passant la ligne en 07:40’64, le binôme Grenoble Av / Nantes CA a laissé les Rouennaises Adèle Brosse et Camille Loisel prendre la deuxième place. Une position bien disputée avec les Franciliennes : Pauline Rossignol-Tollard / Pauline Lotti.  Les jeunes rameuses montent donc sur la troisième marche du podium.

PODIUM : Grenoble Av-Nantes CA / Encouragement SN-Joinville AMJ / Rouen CNA

 

SH2-PL : Deux sans barreur senior homme PL

Directement placés en tête, les athlètes Vincent Faucheux (Boulogne 92) / Guillaume Raineau (Nantes CA) se sont imposés sur tout le parcours.  Quatre bateaux se sont bien détachés à l’entrée du dernier 500. Ainsi, les Maconnais Hugo Doussot et Romain Gaulthier et la paire nancéienne Andreas Kabir Querrec / Adrien Rebelle, se sont livrés à un beau mano à mano qui s’est accéléré lors de l’enlevage. Les habitués du podium, Guillaume Raineau et Vincent Faucheux remarquent que la relève est bien présente malgré tout, la paire n’a, en effet, jamais relâché face à la menace des autres couloirs. 

PODIUM : Nantes CA-Boulogne 92 / Macon SR / Nancy SN 

 

SH2-: Deux sans barreur senior homme

Avec une densité non négligeable dans cette catégorie, les deux sans barreur sont directement partis sur un rythme très rapide. Trois paires se sont placées en tête, Benoit Demey (Annecy CS) / Benoit Brunet (Saint-Quentin Av) sont venus titiller les frères Onfroy sur une bonne partie du début de parcours. La troisième embarcation Jonville (Grenoble Av) / Montet (Bayonne Av) est également restée attachée au duo de tête. Valentin et Théophile Onfroy (Verdun CN), ont maintenu leur leadership en creusant l’écart et en passant la ligne d’arrivée en 06:36.48. Références sur la scène internationale, les Onfroy ont bien vu la concurrence les pousser dans leur retranchement. Les derniers coups de pelles « agressifs » des athlètes ont conclu une course intense.

PODIUM : Verdun CN / Annecy CS-Saint-Quentin Av / Bayonne Av-Grenoble Av

 

SF1X PL: Skiff femme senior PL

C’est Marion Colard (Lyon AUN) qui est partie rapidement sur cette finale du skiff femme poids léger, mais c’était sans compter sur l’expérience de la championne du monde Laura Tarantola (Grenoble Av) qui a rapidement creusé l’écart. Aux commandements du début de course, Laura a cependant gardé un oeil sur sa coéquipière, mais principale concurrente sur la scène nationale, Claire Bové (Meulan-les-Mureaux). Cette dernière n’a, en effet, pas lâché l’effort car coup de tonnerre sur la fin de parcours de cette grande finale, la rameuse a finalement mis sa pointe devant pour remporter l’or. Le niveau des deux athlètes ne fait que s’accroitre, de très bon augure, donc, pour le double PL français !

PODIUM : Meulan-les-Mureaux / Grenoble Av / Lyon Av

 

SH1X PL : Skiff homme senior PL

Dès le départ, Pierre Houin (Tous US), favori, a scellé son leadership. S’en est suivi un très beau bord à bord pour les trois autres forces vives PL. En effet, le jeune Hugo Beurey (Nancy SN) parti rapidement, a déployé ses forces sur le début de parcours. Un départ sûrement trop rapide puisque le Lyonnais Thibault Colard (Toulouse A) a relancé pour s'installer en deuxième position et a maintenu son cap. Thomas Baroukh (Versailles CN), menacé, s’est déployé pour accrocher les premiers. Mais cela n’aura pas suffi, Thibault Colard, revenu en force en ce début de saison ne s'est pas laissé faire lors de cette grande finale et termine donc deuxième. Le Versaillais prend donc la troisième marche du podium. Pierre Houin, une nouvelle fois champion de France, a souligné le niveau de cette catégorie. Affaire à suivre pour le double PL français ! 

PODIUM : Tool US / Toulouse A / Versailles CN

 

SF1XTC : Skiff femme senior TC

C’est une superbe bataille que nous ont livrée les skiffeuses en milieu de journée. Anne-Sophie Marzin (Bayonne AV) qui caracolait en tête au début du parcours s’est faite rattraper par, notamment, Élodie Ravera (Nice CN) qui a creusé l’écart. Une longueur d’avance face à sa coéquipière Hélène Lefebvre (Encouragement SESN), la Niçoise a maintenu le cap jusqu’à la ligne d’arrivée pour finalement glaner le titre de championne de France 2019. Hélène Lefebvre, championne l’année dernière passe donc sur la deuxième marche cette saison. La Bayonnaise Anne-Sophie Marzin complète le podium du skiff femme TC. 

PODIUM : Nice CN / Encouragement SESN / Bayonne AV

 

SH1XTC : Skiff homme senior TC

Matthieu Androdias (Bayonne Av), s’est installé rapidement en première position, suivi de près par le Lyonnais Hugo Boucheron. Le binôme français a caracolé en tête sur la première partie du parcours, mais c’était sans compter sur le retour de Thibaut Verhoeven (Verdun CN), assez agressif dans ses coups de pelle, qui a réellement souhaité mettre la pression sur le Lyonnais. La fin de cette course fut surprenante ! Hugo Boucheron, s’est finalement emparé de la première place avec 5 secondes d'avance, laissant Matthieu Androdias prendre la deuxième marche du podium. Le Verdunois, Thibaut Verhoeven termine troisième. Cette grande finale du skiff homme TC a donc livré une bataille surprenante entre les leaders de la catégorie !

PODIUM : Lyon CA / Bayonne Av / Verdun CN

 

Cazaubon 2019 s'est terminé par des finales spectaculaires. Patrick Ranvier, DTN, souligne le niveau de ces championnats de France en mettant en exergue les bouleversements surprenants des podiums : "Ce sont des bouleversements dans la hiérarchie habituelle qui font du bien". En effet, il explique que cela démontre une motivation certaine de chacun des protagonistes. 

Après les piges de Libourne, c'est à Duisbourg que nous pourrons suivre les premières embarcations tricolores sur la scène internationale ! 

 

Retour aux actualités
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies