• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Tokyo 2019 : Rendez-vous en A pour 4 équipages tricolores !
Tokyo 2019 : Rendez-vous en A pour 4 équipages tricolores !

Samedi 10 août, journée décisive pour 3 bateaux de la flotte française qui courraient leurs demi-finales. Avec des conditions semblables à celles des premiers jours, deux autres équipages se sont qualifiés pour la finale A.  Quatre grandes finales sur 6 bateaux engagés : beau score pour l’équipe de France Junior sur la Sea Forest Waterway ! 

 

Le podium à portée de pelles…

JM2-

Après leur série mercredi, le deux sans barreur Charles / Toston-Lamm avait aisément rempli son contrat pour ne pas à avoir à se rendre en repêchage. Aujourd’hui, jour de demi-finale, la motivation et les mots du coach ont emmené les deux athlètes à, une nouvelle fois, exprimer leur savoir-faire. « On savait que tout le monde voulait notre peau, mais on avait l’envie, les bons discours de Julien Valla […] On attendait le départ, on était impatients, on voulait juste partir ». Et c’est dans le trio de tête que le binôme s’est placé ! En bord à bord avec les Roumains, les Suisses et les Belges, les Français se sont rapidement détachés pour s’installer en première position, mais c’était sans compter sur la relance des premiers qui sont venus prendre la tête de la course. À la moitié du parcours, bien déterminés à montrer leurs qualités, les Français n’ont pas laissé les nations suivantes à prendre du terrain. Grégoire Charles et Victor Toston-Lamm ont donc terminé leur demi-finale en maintenant le rythme, laissant les Belges à deux longueurs derrière eux. « Ce n’est qu’aux 250 derniers mètres qu’on a analysé la situation et vu que c’était bon pour nous, et puis la Suisse et la Belgique derrière se bataillaient, tout pouvait arriver ». Avec le quatrième chrono au général, l’équipage va tout tenter demain en finale A « C’est que du bonus, maintenant il faut passer » conclut Grégoire Charles. Rendez-vous à 10h30 (heure japonaise) !

 

JM2X

C’est à la ligne 5 que les Français se sont alignés ce matin aux côtés de leurs principaux concurrents, les Australiens. Romain Harat savait que la course allait partir rapidement « On avait pour consigne de partir fort, d’essayer de tenir les Australiens pour s’échapper et s’extirper du groupe qui allait se construire. On savait qu’ils allaient partir vite » Ce fut le cas ! Les deux bateaux ont maintenu le cap en s’installant en tête, en deuxième position tout du long, donc, les Français n’ont pas lâché afin d’assurer leur place. « On a lancé des séries pour accrocher et ça s’est bien organisé ». Le plan est dorénavant de récupérer et de prendre un cran demain pour assurer la meilleure place. « Pour titiller les Australiens et assurer face aux Italiens [...] On essaiera de faire la meilleure course de l’année » conclut Haguenauer. Rendez-vous pour la grande finale à 12h10 (heure japonaise). 

 

Direction la finale B pour le quatre de couple Femme

JW4X

Ce fut une course assez similaire à la série de mercredi pour nos 4 jeunes tricolores, ce matin. En effet, n’ayant pas réussi à réitérer leur performance des repêchages, Clara Schulte, Alice Leroux, Clara Valinducq et Léane Maupin n’ont pas pris le wagon de départ et ne pourront donc pas s’aligner lors de la grande finale… 

Bien détachées dès la mi-parcours, les Allemandes ont montré leur leadership tout du long lors de cette première demi-finale du quatre de couple féminin. C’est entre l’Italie, la République Tchèque et la Suisse que les places pour compléter les quotas de la demi-finale se sont ensuite jouées. En effet, les Françaises, 5èmes aux premiers 500 mètres n’ont pas réussi à remonter leurs concurrentes et ont donc terminé à la même position qu’aux prémices de leur course. Clara Schulte et Clara Valinducq s’accordent sur le fait que les quatre premiers coups du départ semblaient appliqués, mais c’est sur la suite que les choses se sont corsées. « Les Allemandes étaient devant et on n'a pas réussi à batailler avec les autres filles »  souligne la nage. Gaëlle Bunier, insiste auprès de ces athlètes, leur quatre a le niveau, mais sur cette demi-finale, elles ne se sont pas mises au niveau de leurs concurrentes. Malgré les forces de chacune des individualités qui composent ce bateau, le quatre de couple doit former une vraie unité pour partir vite et avoir une chance de grappiller des places. Clara Schulte, Alice Leroux, Clara Valinducq et Léane Maupin s’aligneront pour montrer de quoi elles sont capables, dimanche à 9h05 en finale B (heure japonaise). 

 

Terminer sur une bonne note !

JM4X

C’est en tête de leur finale C que Louis Ramos, Julien Zonderland, Julien Viandier et Victor Marcelot ont commencé leur parcours. Maintenant leur cap jusqu’au bout, les Français n’ont pas démordu face aux Japonais venus les titiller de près sur l’enlevage final. Les tricolores terminent leur championnat du monde à la première place de la C en 6’05.

 

Rendez-vous demain à partir de 9h05 pour suivre les dernières courses de l'équipe de France !

Retrouvez le live des courses sur World Rowing et suivez la #TeamFrance sur les réseaux de la FFA : Instagram / Facebook / Twitter

Retour aux actualités
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies