• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • De Libourne vers les Europe U23 et Elite
De Libourne vers les Europe U23 et Elite
©️ photo Jankostudio

Après dix jours à Temple-sur-Lot, les rameuses et rameurs de l'équipe de France ont parcouru les 2 000 mètres du lac des Dagueys pour les traditionnelles piges permettant de déterminer la composition des embarcations qui seront engagées pour le championnat d'Europe U23 début septembre à Duisbourg (Allemagne) et du 9 au 11 octobre pour les championnat d'Europe Elite à Poznan (Pologne).

Libourne est devenu un lieu incontournable pour l'équipe de France qui y organise ses traditionnels parcours afin de déterminer la composition de ses embarcations en vue des compétitions internationales. En cette année si particulière, les athlètes de l'équipe de France ne quitteront pas l'Europe et prendront part aux championnats U23 et Elite. Ce sont donc les rameuses et rameurs des deux groupes qui se sont retrouvés sur le lac des Dagueys, bénéficiant ainsi des bonnes conditions proposées par la ville de Libourne et son club, et saluées par l'encadrement technique.

 

Les tickets pour Poznan

Arrivés le 30 juillet sur place, les premiers parcours se sont tenus dès le vendredi matin, afin de ne pas trop avoir à endurer la chaleur qui s'est abattue sur l'hexagone. Ce fut d'ailleurs la seule journée de course pour le duo Pierre Houin/Hugo Beurey ; ce dernier, souffrant des cervicales, a dû déclarer forfait pour le reste du week-end. Mais l'association en deux de couple poids léger est incontestable. "Pierre a confirmé son leadership à Vaires-sur-Marne, précise le directeur technique national Patrick Ranvier, et juste derrière lui Hugo Beurey, avec une marge importante sur les autres concurrents en skiff". Dans cette catégorie des poids léger, un autre rameur embarquera pour la Pologne, puisque Thibault Colard sera aligné en skiff.

En deux sans barreur Théophile et Valentin Onfroy ont pu affronter Dorian Mortelette et Thibaut Verhoeven, mais aussi Thibaud Turlan et Edouard Jonville, l'emportant les deux fois. Mais ils n'ont pas pu prendre part à la dernière matinée de course, Théophile souffrant d'une tendinite au coude. Si la paire Benoît Brunet/Benoît Demey n'a pas pu se mesurer à celles des frères Onfroy, elle fera néanmoins partie du quatre sans barreur aux côtés de Dorian Mortelette et Thibaut Verhoeven.

"Ces piges ont permis de voir que le confinement n'a pas altéré de manière sensible le travail accompli, explique Patrick Ranvier, des équipages ont progressé, d'autres ont confirmé leur statut". Ainsi, durant le week-end, ce sont Laura Tarantola et Claire Bové qui ont fait figure de bateau phare de la flotte tricolore. On retrouve également en bonne forme les deux duos TC, Matthieu Androdias et Hugo Boucheron d'un côté et de l'autre Hélène Lefebvre et Elodie Ravera, qui ont réalisé de bons parcours sur les trois journées de courses. De quoi leur assurer leur ticket pour le championnat d'Europe Élite à Poznan.

En quatre de couple féminin, on retrouvera Margaux Bailleul, Violaine Aernoudts, Camille Juillet et Julie Voirin. "Le bateau commence à se rapprocher et à réduire les écarts, commente Christine Gossé, cheffe du secteur féminin, c'est de bon augure pour la suite". Remplaçante de ce bateau, Emma Lunatti prendra part au championnat d’Europe Élite, en skiff.

Un quatre sans barreur sera également aligné en Pologne, avec à son bord trois U23, Emma Cornélis, Adèle Brosse, Anne-Sophie Marzin et Maya Cornut.

Côté masculin, le projet quatre de couple est par contre mis entre parenthèses pour l'instant. "On savait depuis cet hiver qu'on avait des difficultés, mais on voulait voir si cela pouvait être compensé, précise Samuel Barathay, chef du secteur masculin". Le travail sur un groupe élargi reprendra à l'issue des échéances européennes.

 

Les U23 à la course aux médailles à Duisbourg

Autre particularité des piges de Libourne, la présence de l'équipe de France U23 qui a pu se joindre aux confrontations en bord à bord, dans la continuité du stage commun au Temple-sur-Lot. En deux de couple PL masculin, Ferdinand Ludwig et Paul Tixier ont ainsi pu se mesurer à leurs homologues A le 31 juillet et confirmer leur billet pour Duisbourg. Le quatre de couple PL de Florian Ludwig, Corentin Amet, Baptiste Savaete et Pierrick Verger s'est montré lui aussi très compétitif, terminant chacun de ses parcours en tête. Chez les TC, Romain Harat, Stanislas Desgrippes, Benjamin Haguenauer et Hugues Larchevêque seront eux aussi du voyage en Allemagne ; un équipage et une composition qui ont varié durant le week-end libournais.

Cinq autres bateaux prendront également le départ des Europe U23 chez les hommes.

Côté femmes, ce sont quatre bateaux qui sont prévus. Le quatre barré sera notamment composé de trois rameuses (Emma Cornélis, Adèle Brosse et Maya Cornut) qui disputeront également le championnat d'Europe Élite à Poznan, en quatre sans barreur. Elle seront accompagnées par Pauline Rossignol et Elsa Taboulet, à la barre. Ce sont également un quatre sans barreur, un quatre de couple PL et un deux de couple TC que l’on pourra retrouver sur le bassin allemand.

Ces embarcations composeront la flotte tricolore à Duisbourg les 5 et 6 septembre. Une échéance qui se déroulera à huis clos, afin d'offrir aux compétiteurs une sécurité sanitaire maximale.

Au regard des résultats et du comportement des bateaux engagés sur le regattabahn du Sport Park, l'encadrement des équipes de France pourra décider d'inclure de nouveaux équipages à la liste des compositions tricolores alignées à Poznan, au mois d'octobre.

 

Un week-end franco-suisse

C'est aussi la présence des équipages suisses, en stage à Libourne, qui fut appréciée par les athlètes tricolores, pimentant davantage ces piges habituellement franco-françaises et apportant aux rameuses et rameurs, mais aussi à l'encadrement, davantage de repères dans une saison sens dessus dessous. "Ce week-end s'est déroulé avec rigueur, conclut Samuel Barathay, mais aussi avec souplesse. Tout le monde y a trouvé un intérêt, ce fut une belle expérience".

 

 

 

Les convoqués en vue des championnats d'Europe de Poznan (A) et de Duisbourg (U23) : 

 

 

Tags associés

Equipe de France
Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies