• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Un nouveau dispositif pour accompagner les élèves vers le haut niveau
Un nouveau dispositif pour accompagner les élèves vers le haut niveau

Le bulletin officiel de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports a publié, le 30 avril 2020, une circulaire relative aux sections sportives scolaires (SSS) et sections d’excellence sportive (SES). Si ce document modifie le suivi médical des élèves dorénavant apte « à priori » à la pratique sportive, il présente en particulier un nouveau dispositif, les sections d’excellence sportive, répondant aux besoins des élèves qui aspirent à accéder au haut niveau sportif. Il permet un aménagement du temps scolaire pour concilier enseignement obligatoire et entraînement sportif.

Ce dispositif partagé entre les fédérations et le ministère dans le cadre de la filière d’accession au sport de haut niveau, relève de la compétence des rectrices et recteurs de région académique pour son application, ce qui explique les différences dans l’avancement de la mise en œuvre. La définition de ce parcours d’accession au Haut-Niveau est piloté par les fédérations et placé sous l’autorité des directions techniques nationales dans le cadre des projets de performance fédéraux.

 

Pour l’aviron :

Pour encourager la poursuite de l’aviron de haute compétition chez les juniors (J16-J17-J18), et créer une passerelle vers les Pôles, il peut être intéressant de s’investir dans la création de ces SES en lycée.

Un lycée déjà en partenariat avec un club (section sportive scolaire déjà existante ou au minimum accueil d’une activité UNSS) ou forte volonté de créer un partenariat de la part des 2 parties.

Le club doit être configuré et motivé pour l’encadrement sportif de jeunes investis dans la recherche de performance, ce qui sous-entend un entraînement soutenu. Il est évident que les horaires d’ouverture, les conditions matérielles et de navigation, ainsi que la compétence de l’encadrement doivent être adaptés à cet objectif.

Si ce dispositif est porté par les établissements (volonté d’ouvrir la SES, constitution du dossier, aménagement des emplois du temps) et les recteurs (validation et évaluation du dispositif), il nécessite une forte implication du milieu fédéral.

Le milieu fédéral (fédération et/ou ligue) :

  • Peut donner des moyens d’encadrement dans le cadre de sa mission d’accès au Haut-Niveau
  • Fixe les modalités d’admission : jeunes détectés à travers des collectifs ou des dispositifs relevant des actions des ETR
  • Valide ou effectue des arbitrages sur les candidatures au niveau de son territoire
  • Identifie un médecin référent pour l’établissement des certificats médicaux

Les IPR-EPS de chaque académie peuvent être contactés par les ligues pour davantage d’informations, notamment les calendriers de dépôt de dossier et les infos spécifiques à chaque académie.

Il n’existe pas de cahier des charges national pour l’ouverture des SES, chaque région académique se chargera d’éditer son propre cahier des charges. Cette circulaire est donc le seul texte de référence au niveau national.

Pour bien cerner le dispositif, nous vous invitons donc à lire attentivement la circulaire ci-jointe : https://www.education.gouv.fr/bo/20/Hebdo18/MENE2009073C.htm)

L’académie de Nancy-Metz a également rédigé un cahier des charges des sections d’excellence sportive que vous pouvez consulter via le lien suivant à titre d’exemple : Cahier des charges des sections d’excellence sportive de l’académie de Nancy-Metz

Tags associés

Vie Fédérale
Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies