• Accueil FF Aviron
  • >
  • Pratiquer l'Aviron
  • >
  • Programmes Fédéraux
  • >
  • Aviron Santé
  • >
  • Avirose
Avirose

Le Challenge Avirose

Mis en place par la kinésithérapeute Jocelyne Rolland en partenariat avec la Fédération Française d’Aviron, AVIROSE est un programme qui permet aux femmes qui ont été atteintes d’un cancer du sein de pratiquer l’aviron indoor dans des cabinets de kinésithérapie spécialement formés.

La démarche AVIROSE s’inscrit pleinement dans l’esprit du programme Aviron Santé mis en place depuis 5 ans par la Fédération Française d’Aviron, dont l’objectif est de permettre un accès à la pratique de l’Aviron à un très large public : seniors, sédentaires, diabétiques, greffés, patients atteints de cancer ou en rémission… 

Initié en 2018, le Challenge AVIROSE est une épreuve en équipe de 4 rameuses, un relais 4 X 500 m en aviron indoor, dont au moins 2 femmes qui ont été traitées pour un cancer du sein. L’épreuve est ouverte à toutes, pas uniquement aux femmes licenciées des clubs d’aviron et se déroule, dans la bonne humeur avec un dress code rose de rigueur, lors des Championnats de France d'Aviron Indoor à Paris.

Le programme Avirose

Après un cancer du sein, les femmes doivent adopter une hygiène de vie avec une activité physique endurante et musclante, régulière. Pourquoi est-ce si important ? Parce que cette activité physique bien menée et assidue permet de combattre les récidives du cancer du sein, de limiter les effets néfastes des traitements y compris la fatigue et les douleurs articulaires tout en évitant la prise de poids de mauvais pronostic. Cette activité physique aide, en outre, la femme opérée à se réapproprier son corps.

Pourtant, un grand nombre de femmes stoppent leur activité physique habituelle et ne la reprennent pas après la maladie, ou encore n’ont jamais pratiqué d’activité.

L’aviron est l’activité idéale car elle renforce les 4 membres et le buste, avec un geste adapté aux déficits d’une femme opérée du sein et du creux de l’aisselle, voire reconstruite ; elle muscle les membres inférieurs malmenés par la chimiothérapie et l’hormonothérapie. Elle renforce les membres supérieurs, en particulier les muscles faibles ce qui permet d’équilibrer les muscles trop raides, trop spasmés.

Pour que cette pratique se réalise en toute sécurité, l’accompagnement par le kinésithérapeute est indispensable. Grâce à un bilan détaillé qu’il réalise avant le début de l’entrainement, le kinésithérapeute évalue la condition physique, le degré de sédentarité, les points faibles en rapport avec la maladie et ses traitements. Il organise la rééducation de la prise en charge post-opératoire à la reprise de cette activité, en particulier en remusclant les membres supérieurs et en éduquant la patiente à la bonne posture et à la respiration adéquate, en rapport avec les efforts.

Grâce au partenariat qui est mis en place avec le programme Aviron Santé de la FFAviron, les kinésithérapeutes peuvent ensuite orienter les femmes vers un club labellisé Aviron Santé pour poursuivre la pratique de l’aviron avec un accompagnement personnalisé par un Coach Aviron Santé.

 

PLUS D'INFORMATION SUR LE SITE AVIROSE - SE RECONTRUIRE EN DOUCEUR

 

albums photos
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies