• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Randon’Aviron : Un mois de Juin au rythme des randonnées !
Randon’Aviron : Un mois de Juin au rythme des randonnées !

Le WE du 02 et 03 juin, les amateurs de randonnée en Aviron avaient le choix ! Ils pouvaient découvrir un nouvel itinéraire sur la Sâone grâce à la Seurroise, nouvellement labellisée ou revenir sur les traces des Picantins dans la région de Compiègne.

La Seurroise, organisée par l'Aviron Club Seurrois, a réuni 13 clubs de toute la France le samedi 02 juin. Sur un parcours de 25 km, les rameurs ont pris la direction aval pour contourner l'île aux boeufs puis ont mis le cap sur Lechâtelet. Ils ont pu apprécier le magnifique bassin et découvrir les curiosités locales comme les châteaux de Pouilly et d'Auvillars, les charmants villages de Glanon et Lechâtelet. En compagnie d'un guide Seurrois, les accompagnants ont pu visiter la ville de Seurre et le musée des hospices.

Une journée sous le signe de la joie et la bonne humeur qui a permis de nombreux échanges entre les participants, de sceller des amitiés et surtout de faire découvrir cette partie de la Saône que beaucoup ont qualifiée de splendide. Une journée qui s’est terminée de manière festive avec un repas bourguignon et une dégustation de vin offerte par la cave de Bourgogne.

La randonnée des Picantins proposait quant à elle un nouveau thème cette année : Le Compiègne de 1812 à nos jours. 40 km de rame le temps d’un week-end où tout était réuni pour vivre de vrais moments de plaisir : soleil, convivialité, bonne humeur, gastronomie, musique, tourisme… Tout était prévu, même pour les accompagnants qui ont pu suivre la randonnée sur l’Oise et l’Aisne avec leur VTT ou en bateau de plaisance.

Vous pouvez retrouver les témoignages, photos et vidéos sur le site de l’Aviron Compiègnois : Randonnée des Picantins. 

Fin juin, c’est dans le Morbihan et dans le Lot que les randonneurs pouvaient se retrouver.

Le Tour du Golfe du Morbihan a été victime de son succès et n’a pu malheureusement accueillir tous les rameurs. Les 120 heureux chanceux, qui ont pu faire le déplacement en mer bretonne, ont été séduits par les singularités de ce bassin, aux 42 îles et îlots mouvementés par les courants et contre courants. Les conditions météo généreuses lors de ce week-end n’ont pas empêché quelques sensations lors du passage des courants au sud du golfe. Ces particularités font le charme des randonnées en mer et pimentent les 60 km du parcours qui ont été agrémentés de pauses sur les plages et de baignades spontanées.

Le cercle d'aviron de Vannes fort du ciment associatif mobilise plus de 40 bénévoles pour l'organisation. C'est un événement fédérateur pour la vie du club. Les dates sont déjà retenues pour l'édition 2019, les 22 et 23 juin.

La Descente du Lot qui se déroulait sur 3 jours a réuni 16 clubs de l’hexagone et un club des Pays Bas. Le vendredi 22 juin, les bénévoles de l'Aviron Cadurcien attendaient les participants avec 23 yolettes à Larnagol, point d’embarquement, pour un trajet de 14 kilomètres au cœur du «  Parc régional des Causses du Quercy »  en direction de Saint-Cirq-Lapopie, site majeur de la vallée du Lot, dont la visite a clôturé la journée.

Le lendemain, le voyage s’est poursuivi entre les falaises abruptes en direction de Vers pour un « déjeuner sur l’herbe » puis de Cahors ville Gallo-Romaine et médiévale où un parcours sur le méandre du Lot ceinturant la ville nous a offert un aperçu des nombreux édifices remarquables de la citée cadurcienne.

Après une nuit réparatrice, l’étape du dimanche a débuté par un passage sous le pont Valentré âgé de 700 ans et classé par l’UNESCO au patrimoine mondial pour nous conduire jusqu’à Douelle, dans le vignoble de Cahors.

Après 63 kilomètres parcourus sur la rivière Lot, tous les participants se sont retrouvés à Cahors pour un repas de clôture ponctué par la remise de prix au club comptant le plus grand nombre de participants, au club le plus éloigné et aux clubs comptant le plus grand nombre de rameuses.

 

Retour aux actualités