• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Championnat de France jeune et vétéran – de la sueur et des larmes
Championnat de France jeune et vétéran – de la sueur et des larmes

Après un violent orage la veille au soir, la température est retombée et le niveau de la Saône peu remonté, permettant de débuter ces championnats de France dans de bonnes conditions sous un soleil radieux. Sueurs froides pour certains ayant gouté les eaux mâconnaises, sueur de l’effort fourni également pour passer directement avec la peur des repêchages.

Deux de couple jeunes filles

Les vainqueurs des zones confirment avec la manière du côté du CN Reims, du CA Evian, du CN Versailles et de Toulouse Av. Les frayeurs matinales des Creusotines ne sont devenues qu’un léger souvenir après un repêchage bien maîtrisé. Il faudra également se méfier du Sp. Dunkerque, le CS Annecy-le-Vieux ou encore Nantes Université.

Un de couple jeune fille

Des leaders se dégagent progressivement : les rameuses de la SN Pont-à-Mousson, le Sud Grésivaudan, mais encore l’Av Sedanais ou l’AUC Montpellier seront à surveiller. À cela, il faut rajouter la jeune rameuse du CN Laval qui s’était retourné en série, mais se qualifie par les repêchages tout comme la SN Enghein, l’ENO Creil, le CMS Marignane, le CN Le Creusot, l’EN Bordeaux et un duo légèrement surprise avec le CN Talloires et Fontainebleau-Avon AN qui profite du dessalage du CN Dieppe.

Quatre de couple jeunes filles

Les séries dégagent deux très gros favoris aux antipodes de la France : la SN Bayonne et le SN Nancy qui ont fortement impressionné le matin en série.

Il ne faudra pas négliger Aiguebelette ACL et Corbeil ASCE 91 également qualifiés directement.

En repêchage, se rattrapent des outsiders intéressants avec Angers NA, le CA Marseille, Villefranche AUN et le duo Douai ASE et Bergerac SN.

Huit de couple barré jeunes filles

Dans cette catégorie, un record semble s’établir avec la présence de 3 embarcations de l’Av Bayonnais dont le 1er bateau se qualifie de manière intéressante comme le CA Nantes et le CN Chambéry. Il se dégage tout de même un bateau favori : l’Aviron Grenoblois.

Lors des repêchages, reviennent dans la course le SN Nancy, l’AUN Lyon, Le Havre SHA, le CN Libourne, le CN Verdun et le CN Saint-Cassien. Cela promet des demi-finales très serrées.

Deux de couple jeunes garçons

Le ton est donné par trois bateaux dominateurs : l’AMJ Joinville, la SN Pont-à-Mousson et le CN Saint Cassien sans oublier la belle surprise venue du CN Melun.

Romans  ARP et le CN Brive se repêchent aisément. Le CA Vichy ainsi que le CN Reims intégreront également les demi-finales à l’issue d’une bagarre âpre face à l’AUN Lyon (3e). Le CNA Rouen et le CA Saintes réalisent un enlevage très appuyé pour débordé l’AC Manosque leader jusqu’à 100m de la ligne pour intégrer les demi-finales. L’Av Bressols et l’USA Gravelines se rassurent sereinement dans le dernier repêchage.

Un de couple jeunes garçons

Lors des séries, de solides leaders se sont positionnés pour la suite du parcours avec l’Av. Meulan-les-Mureaux, le CN Château-Gontier.

L’AUN Villefranche-sur-Saône réalise un enlevage très appuyé pour bondir en 1ere place sur la ligne devant le CN Mimizan et entrer en demi-finale. L’Av. Cahors et l’OS Saint-Nazaire se repêchent aisément tout comme le 2e rameur de l’OS Saint-Nazaire devancé par un solide rameur de l’AB Fenouillet. L’Av du Lac Bleu et l’ATC du Grau du Roi complètent les demi-finales.

Quatre de couple jeunes garçons

Les séries ont permis de faire ressortir de très gros clients avec la SR Metz, le CA Marseille, l’EN Aix-les-Bains Aviron et la SNO Cergy-Pontoise.

En repêchages, l’AC Orléans-Olivet et la SN Basse-Seine se rassurent. Le CS Annecy-le-Vieux et Angers NA ont dû s’employer très fortement pour conserver les 2 places qualificatives. On retrouvera également le CA Lyon et le CA Nantes qui ont dû batailler avec l’AC Angoulême pour obtenir leurs tickets.

Huit de couple barré jeunes garçons

Toujours aussi dense et intense, cette catégorie a livré 5 bateaux très intéressants pour la suite du championnat : le CN Versailles, le CN Chambéry, le CN Libourne ainsi que Le Have SHA et le SN Bergerac. En outsider, il faudra se méfier du SN Nancy et de l’AC Lyon-Caluire.

La « belle » histoire, même s’ils s’en seraient bien passé, est à l’actif de l’Encouragement SESN. Auteur d’une double fausse pelle qui détruisit le plat bord, emportant dérive et safran, c’est un Huit dérivant qui termina sa série. Grâce à la solidarité interclubs, ils purent concourir en repêchage et ils parvinrent à se qualifier en demi-finale.

Deux de couple vétérans

Séries et demi-finales ont rythmé la journée pour aboutir à la qualification d’un solide bateau de la SNO Cergy-Pontoise et de l’AC Boulogne-Billancourt. Les rameurs de CN Chambéry démontrent également qu’il faudra compter sur eux alors que le CN Verdun dispose encore de réserves. Les 2 dernières places auront été plus difficiles pour l’Av Strasbourg et le CN Annecy, accrochés par Fontainebleau-Avon AN.

Deux de couple mixte vétérans

Dans une catégorie très nombreuse, les 3 demi-finales ont vu une très grosse domination d’Angers NA dans sa demie. Ils seront accompagnés par l’ENO Creil. Deux autres leaders ont remporté leurs demi-finales : l’Av. Château-Thierry et l’AC Manosque. Ils seront accompagnés du CN Annecy et de l’Av. Strasbourg en finale.

Quatre de couple vétérans hommes

Un duel est attendu en finale entre le CN Charleville-Mézières et le SN Abbeville. Pourront venir jouer les trouble-fêtes, le YRC Cognac, le CMS Marignane ou le CA Marseille.

Quatre de couple Vétérans Femmes

L’AMJ Joinville a dominé solidement les séries qualificatives face au CA Nantes. Le CNA Rouen s’impose dans la 2e série, suivi par le 2e bateau de l’AMJ Joinville.

Quatre de pointe avec barreur Vétérans Hommes

La SNO de Cergy-Pontoise a frappé un grand coup lors des séries pour asseoir sa domination.  La réplique pourra leur être donnée par le CN Melun alors qu’en outsider, il faut aller chercher du côté des SA Décines et du CA Lyon.

Quatre de pointe sans barreur Vétéran

Avec seulement 6 bateaux, la série du samedi servait à attribuer les couloirs pour la finale de dimanche. À ce petit jeu qui tourne souvent à l’intox, la SN Basse-Seine s’impose devant l’Av Beaucaire. Il faudra se méfier du duel SN Caderousse / AA Béthune, mais également de la pointe de vitesse de l’Av Bayonnais.

Consultez l’ensemble des résultats de la catégorie jeune.

Consultez l’ensemble des résultats de la catégorie vétéran.

Consultez les photos de ce samedi.

Tags associés

Compétition
Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies