• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Championnats d'Europe junior : Belle entrée en matière pour les Bleuets à Trakai
Championnats d'Europe junior : Belle entrée en matière pour les Bleuets à Trakai

Après le soleil de Vichy, les juniors sélectionnés en équipe de France A ont rendez-vous avec le ciel gris et la pluie lituanienne à Trakai pour les championnats d'Europe. Sept des huit bateaux tricolores se sont qualifiés pour les demi-finales ou les finales A.  

C'est à près de 2 000 kilomètres de l'Hexagone que les Bleuets sont venus défendre les couleurs françaises pour les championnats d'Europe junior d'aviron. Une édition comptant plus de trente nations participantes et des équipages concurrents solides, avec lesquels les jeunes tricolores ont prévu de rivaliser sans merci.

Deux bateaux tricolores ont gagné leur place en demi-finale dès la matinée des séries.

En deux sans barreur masculin, Etienne Juillet et Paul Tixier n'ont pas pu contester le leadership à la paire allemande, mais ont mis un bel écart avec leurs poursuivants danois, empochant ainsi leur ticket pour la demi-finale de dimanche matin. Les deux rameurs lorrains ont certainement conservé sous le pied un maximum d'énergie pour la suite de la compétition.

En skiff féminin, Margaux Bailleul a elle aussi dû se contenter de la deuxième place, suffisante pour se qualifier en demi-finale, derrière une redoutable concurrente allemande. L'écart avec les autres skiffeuses est là encore plus que conséquent, mais encore peu probant à ce stade de la compétition.

Les repêchages ont démarré avec le deux sans barreur féminin ; une course que ne comptaient pas laisser filer Maya Cornut et Adèle Brosse. Dominant l'ensemble du parcours, elles se sont offert une belle victoire, passant la ligne d'arrivée avec une confortable avance sur leurs poursuivantes et ont ainsi gagné leur place en finale A demain.

Même scénario pour Loanne Guivarc'h et Claire Bové en deux de couple féminin. Prenant la tête de la course d'entrée de jeu, elles n'ont laissé aucun espoir à leurs concurrentes en remportant ce repêchage. Suite de leur aventure demain matin en demi-finale.

Si Paul-Antoine Ricard et Estebal Catoul avaient eu aussi à cœur de briller cet après-midi, ils ont dû affronter un bateau tchèque très compétitif et qui a remporté ce repêchage, avec moins d'une seconde d'avance sur le bateau tricolore, qui continuera donc son parcours en demi-finale demain matin.

Guillaume Lescoulier, Gatien Didry, Rémi Crosbie et Tristan Lautrette avaient dans leur repêchage du quatre sans barreur masculin des adversaires redoutables, comme les Allemands et les Autrichiens. C'est en particulier contre ces derniers qu'ils se sont battus pendant 2 000 mètres, mais n'ont terminé qu'à la troisième place, synonyme de finale B demain. Un bateau tout neuf qui a néanmoins su démontrer du potentiel.

Un équipage en progression constante qui ne compte que cinq parcours à son actif avant ces championnats, le huit féminin emmené par Lise Aubry, Louise Lepers, Suzy Paquin, Marie Pachebat, Julia Verhoeven, Pauline Rossignol, Pauline Lotti, Violaine Aernoudts (barreuse : Agathe Angonin). En repêchage l'après-midi, elles ont terminé à la quatrième place, synonyme de qualification pour la finale A de demain.

Dernier repêchage de l'après-midi pour le clan français, celui d'Alexandre Cordonner en skiff masculin. Une bagarre sur 2 000 mètres avec le bateau allemand, et le jeune rameur tricolore a réduit l'écart sur la ligne d'arrivée, remportant la deuxième place et son ticket pour la demi-finale A/B de demain matin.

 

Olivier Pons, responsable du secteur jeunes, est revenu sur cette première journée de championnats. "Nous sommes venus ici avec de bonnes ambitions, malgré des conditions compliquées avec les championnats de France le week-end dernier, le baccalauréat et un voyage de 36 heures entre Mâcon et ici. Tout le monde passe à l'étape suivante demain, hormis le quatre sans barreur masculin, au cours d'un championnat d'Europe avec un nombre de nations et de participants plus importants que d'habitude, donc plus dense. Notre groupe est encore en plein travail, tous nos bateaux ont fait des premières courses dans le dur mais pour ceux qui sont passés par les repêchages aujourd'hui, on voit la progression. C'est une équipe homogène, avec une dynamique et une ambiance qui sont un plus à moyen terme".

 

Consulter les résultats complets ainsi que les startlists de dimanche

Regarder les photos de cette première journée de compétition

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies