• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Coupe de la Jeunesse – Une moisson bronzée
Coupe de la Jeunesse – Une moisson bronzée

Face à 11 autres nations européennes dans un format de compétition composée du même programme sur les deux journées avec séries qualificatives le matin et finales de classement l’après-midi, l’équipe de France des Juniors B  se présente avec 5 embarcations identiques sur les 2 jours de compétition.

Une moisson bronzée

Lors des séries qualificatives du samedi matin, l’ensemble des bateaux de la flotte française a répondu aux attentes de l’encadrement : donner le meilleur pour prendre ses repères sur ce bassin de classe mondiale et pouvoir rentrer en finale A. C’est ce qu’ils ont tous fait avec des facilités plus ou moins grandes. Le deux sans barreur féminin a dû attendre la fin des 2 séries pour obtenir sa qualification puisqu’avec 7 bateaux engagés, le chronomètre servait de juge de paix.

Le quatre sans barreur Homme 

On cherche toujours à ce que le premier bateau donne la température des finales. Le quatre sans barreur Homme avait donc du poids sur leurs épaules. Et la réponse fut épique. Dans une course emballée par les Britanniques, les Mousquetaires du 4- passent en 2e position au 1er 500m poursuivis par les Suisses et les Italiens. À mi-parcours, les Suisses remontent à la 2e place laissant la bataille pour la 3e place entre Latins : Français et Italiens. Ce duel anime l’ensemble du 2e 1000m pour se résoudre à la photo-finish. Pour 2 centièmes de secondes, la pièce tombe du mauvais côté de la face laissant le quatuor PALLANCHARD / JUST / RUBIO / GENANS-BOITEUX au pied du podium.

Résultats du Quatre sans barreur Homme

 

Quelle température donnée ? De la hargne, de l’implication, un premier 500m sans complexe. Un exemple qui sera la marque de fabrique des Français sur ces finales.

Deux de couple Homme

C’est une recette identique qu’emploie le duo EMERY / MOSCATELLO.

« On est arrivé en finale avec un statut d’outsider au vu de notre prestation en série » nous livre ces deux garçons. « On se rend compte au bout du 1er 500m qu’on est à la bagarre dans le groupe de tête. Alors, on s’est dit qu’il fallait continuer ».

En effet, si les Suisses écrasent la course avec un départ canon, les Français sont dans le groupe des poursuivants réalisant un passage en 3e position à l’issue du 1er 500m pour même se payer le luxe de réaliser le 1000 du milieu en deuxième place. « On a trouvé le 3e 500 difficile mais on se rendait compte qu’on pouvait jouer la course à la médaille. Nous voyons revenir les Portugais alors on accélère encore. Cette médaille de bronze est une très belle surprise et nous donne encore plus d’envie pour demain ». C’est donc avec une médaille de bronze qu’ils ouvrent le compteur des tricolores.

Résultats du Deux de Couple Homme

Un de couple Femme

Avec une aspiration identique aux garçons, Ella Rowell a pris, lors de cette finale un départ beaucoup plus rapide qu’en série. « Avec le stage terminal, les coachs m’ont fait évoluer dans ma manière de ramer. J’ai cherché à être encore plus dedans dès le départ et à chercher à faire abstraction de la douleur » nous a livré la Strasbourgeoise. Elle s’installe dans une solide 3e place à l’issue du premier 500m pour ne plus jamais la lâcher et finir comme les garçons bronzés. « La fin de parcours fut plus compliquée en raison d’un bassin agité et avec le très gros retour de la Belge».

 Résultats du Un de Couple Féminin

Deux de couple féminin

C’est à nouveau un départ en trombe que réalise le duo BOURDÉ / pour se placer en 2e position derrière des Britanniques progressivement intouchables. Ce gros départ maintient l’embarcation tricolore en 2e place au passage de la mi-course.

« Dans le 2e 1000m, il a fallu gérer le duel avec les Italiennes. Vers le dernier 500m, le bassin était plus agité. La vague ne nous a pas aidés entraînant quelques déchets techniques qui permettent aux Italiennes de nous passer, mais on a cherché à nous reprendre pour contenir les assauts des Suisses et obtenir cette médaille de bronze ». À nouveau une médaille de bronze pour les Français.

Résultats du Deux de couple Féminin

Deux sans barreur féminin

Appliquant les consignes identiques aux autres embarcations françaises, la paire VERGNES / SAUBADU réalisent un excellent départ qui les place dans le groupe central laissant la Belgique et l’Espagne en arrière-plan. À la manœuvre sur le 1er 1000m, elles restent dans ce groupe central oscillant entre la 4e et la 5e place. Elles obtiennent au final une 6e place qui a une saveur bien plus positive que lors de la série du matin. Le travail continue.

Résultats du Deux sans barreur féminin

Le programme des séries de dimanche 31 Juillet

L’ensemble des résultats

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies