RIO JOUR 3 : Trois sur quatre !

Un verre aux trois-quarts plein. Quatre bateaux français étaient engagés, ce lundi 8 août, sur le bassin olympique de Rio de Janeiro. Trois d’entre eux, tous masculins, ont assuré l’essentiel, en apportant la manière : un accès direct à la suite de la compétition. Le quatrième, féminin, devra passer par l’étape des repêchages.

Pour les deux bateaux poids légers, la matinée a été quasi parfaite. Course, victoire, qualification. La sainte trilogie. Le quatre de pointe, formé de Thibault Colard, Guillaume Raineau, Thomas Baroukh et Franck Solforosi, avait été contraint de se mettre à l’eau pour une course de repêchage, au terme d’une série disputée deux jours plus tôt dans des conditions extrêmes. L’exercice n’est jamais sans danger. Mais les quatre rameurs français l’ont maîtrisé avec autorité. Ils s’imposent en 6’01’’18, avec deux secondes d’avance sur le bateau allemand. En demi-finale, mardi 9 août, ils hériteront dans la 2ème course de l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas. Six bateaux, trois billets pour la finale. Limpide.

Pour leur entrée dans la compétition, Jérémie Azou et Pierre Houin ont conduit leur deux de couple à la victoire. Une entrée en matière rendue difficile par un bassin capricieux, un vent de travers, une ligne d’eau extérieure et la présence dans la course d’un bateau polonais très accrocheur. Pas simple. Mais ils ont bouclé les 2 000 m du parcours en 6’24’’62. Un succès synonyme de qualification pour les demi-finales. Rien à redire. Le bateau français poursuit sa belle série de victoires.

Mission accomplie également pour le quatre sans barreur masculin. En série, Mickaël Marteau, Valentin et Théophile Onfroy, Benjamin Lang, ont longtemps flirté avec la quatrième place. Un résultat qui les aurait envoyés en repêchage. Mais leur enlevage a fait la différence. Avec un chrono de 6’00’’72, ils prennent la 3ème place, derrière les Britanniques et les Grecs, mais devant les Sud-Africains. Une position qui leur assure un accès direct à la demi-finale.

Déception, en revanche, pour le seul bateau féminin engagé en cette deuxième journée de compétition. Placées dans la 3ème série, Marie Le Nepvou et Noémie Kober n’ont jamais été en mesure de se mêler à la lutte pour les trois premières places du deux de pointe, qualificatives pour les demi-finales. Quatrièmes à mi-parcours, elles ont conservé cette place jusqu’à l’arrivée. Elles devront se mettre en l’eau en repêchage, mardi matin. Une course unique, où les deux Françaises devront batailler avec les équipages néerlandais, italien, canadien, biélorusse et roumain. Les trois premiers bateaux disputeront ensuite les demi-finales.

 

Ils ont dit

Jérémie Azou (deux de couple poids léger, vainqueur de sa série) : « On a fait le job. Une entame de compétition est toujours difficile. Le bateau polonais est très engagé et accrocheur, donc difficile à battre. On le savait. Mais nous avons su éviter le piège. Les Polonais étaient trop loin de nous, à l’extérieur, pour qu’il soit possible de les surveiller et d’apprécier l’écart. Nous avons réussi à nous employer comme nous le souhaitions, à prendre nos marques pour la demi-finale prévue mercredi. Il reste deux ou trois petites choses à améliorer. On va les travailler. »

Thibault Colard (quatre de pointe poids léger, vainqueur en repêchage) : « Nous avions envie de gagner la course, pour se prouver que nous en avions les moyens. On s’est positionné en tête, puis on a déroulé. Nous avons réussi de très belles choses à l’entraînement, lors du stage terminal, ça nous donne confiance. La série n’avait pas entamé cette confiance, malgré notre 4ème place. »

Franck Solforosi (quatre de pointe poids léger, vainqueur en repêchage) : « Les conditions n’étaient pas idéales, mais nettement meilleures que l’avant-veille en série. Nous avons enfin pu poser notre geste et retrouver nos sensations. Nous avons effectué une course engagée, en contrant les relances des autres bateaux, puis en réalisant un petit enlevage pour nous mettre à l’abri. Mais sans nous engager comme pour une finale. »

Mickaël Marteau (quatre de pointe, 3ème en série) : « Nous avons réussi à rester concentrés sur ce que nous avions à faire, à respecter les consignes : avoir des appuis longs et mettre le bateau au-dessus. A la fin, nous allons chercher la troisième place à l’envie. Nous n’avons pas douté pendant la course. Et nous avons commis peu de fautes sur l’ensemble du parcours. Nous avions quitté la compétition internationale sur une dernière place en Coupe du Monde à Poznan. Là, nous avons récupéré notre coque. Nous étions impatients de courir. »

Benjamin Lang (quatre de pointe, 3ème en série) : « Nous avons abordé la course en position d’outsiders. Mais avec envie et enthousiasme, deux valeurs qui nous caractérisent bien. Cette course était la première dans cette nouvelle composition. Changer l’ordre des rameurs constituait un pari, mais cette qualification directe à la demi-finale valide le choix. Il n’existe pas de composition parfaite, mais celle-ci fonctionne. »

 

L’info en plus

Un seul rameur a participé à cinq éditions des Jeux olympiques en huit masculin : le Tchèque Jiri Ptak (4ème aux Jeux de Moscou en 1980). Il ne sera pas rejoint dans l’histoire à l’occasion des JO de Rio 2016. Mais deux Polonais membres du huit s’en sont rapprochés à l’occasion des séries de la catégorie, disputées dans la matinée du lundi 8 août : Mikolaj Burda et le barreur Daniel Trojanowski. Ils en sont désormais à quatre participations consécutives. 

 

Les résultats du jour

  • repêchages du quatre sans barreur homme poids léger (LM4-) - Thibault Colard, Guillaume Raineau, Thomas Baroukh et Franck Solforosi : 1er => 1/2 finale
  • séries du deux de couple homme poids léger (LM2x) - Jérémie Azou et Pierre Houin : 1er => 1/2 finale
  • séries du deux sans barreur femme (W2-) - Noémie Kober et Marie Le Nepvou : 4e => repêchages
  • séries du quatre sans barreur homme (M4-) - Théophile Onfroy, Valentin Onfroy, Mickaël Marteau et Benjamin Lang : 3e => 1/2 finale

 

Voir tous les résultats FISA

Voir tous les résultats sur Rio2016.com

 

Replays des courses

 

Programme - Mardi 9 Août

14h50   / 9h50   : demi-finale du deux sans barreur homme (M2-)
15h20   / 10h20   : demi-finale du deux de couple femme (W2x)
15h40   / 10h40   : demi-finale du deux de couple homme (M2x)
15h50   / 10h50   : demi-finale du quatre sans barreur homme poids léger (LM4-)
16h10   / 11h10   : repêchages du deux sans barreur femme (W2-)

=> À suivre sur France Télévisions et CANAL+

=> Les diffusions TV étant aléatoires, il est plus sûr de vous connecter sur rio2016.francetvsport.fr pour ne rien louper des courses des Français !

Retour aux actualités
JO RIO 2016 - Lundi 8 Août - Séries et Repêchages
08/08/2016 - 08/08/2016 - © FFA - Eric MARIE - Médiasaviron

 

08/08/2016 - © FFA - Eric MARIE - Médiasaviron

Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies