• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Rotterdam : Trois mondiaux en une semaine
Rotterdam : Trois mondiaux en une semaine

Il va y avoir du sport à partir de dimanche à Rotterdam : jusqu'au 28 août, le Willem-Alexander Roeibaan va accueillir les championnats du monde U23, junior et des catégories senior non-olympiques. Un rendez-vous chargé pour l'équipe de France qui emmène aux Pays-Bas pas moins de 21 bateaux.

 

Alors que l'équipe de France olympique d'aviron a brillé à Rio, le reste du collectif national tricolore compte bien, lui aussi, tirer son épingle du jeu à Rotterdam. La ville néerlandaise accueille en effet du 21 au 28 août trois rendez-vous mondiaux : les championnats junior, moins de 23 ans et non-olympiques. Un calendrier chargé avec une délégation française qui va compter pas moins de 85 rameurs et rameuses, toutes catégories confondues.

Les premiers à entrer en scène dès le 21 août seront les bateaux des moins de 23 ans. Un effectif dont le rodage s'était fait à Ratzebourg début juin, avec dix bateaux français engagés dans la compétition. On retrouvera chez les hommes TC un quatre de couple, un quatre barré, un huit et un deux sans barreur. Chez les hommes poids légers, ce sont un quatre sans barreur, un deux de couple et un quatre de couple qui seront alignés. Des compositions profondément modifiés sur l'ensemble de la flotte par rapport à 2015, plusieurs athlètes ayant depuis évolué vers l'équipe de France A. Chez les filles, un huit a été mis en place, ainsi qu'un quatre de couple et un quatre de couple PL ; ces deux dernières embarcations avaient décroché une médaille l'an dernier aux mondiaux de Plovdiv. Une performance que les rameuses auront à cœur de réitérer.

Dès le 22 août après-midi, ce sont les catégories non-olympiques et handi-aviron qui prendront le départ de leurs séries. Chez ces derniers, ce sont Guylaine Marchand et Fabien-Saint-Lannes qui courront en deux de couple mixte LTA. En deux sans barreur poids léger, on retrouvera Alexis Guérinot et Augustin Mouterde, médaillés d'argent à Lucerne en mai et de bronze à Poznan en juin, sur les étapes de coupe du monde. Benoît Brunet, Benoît Demey et Thibaut Hacot s'aligneront en deux barré. Chez les poids légers, après l'or en 2015 à Aiguebelette, Morgan Maunoir, Maxime Demontfaucon et Damien Piqueras emmèneront avec eux en quatre de couple François Téroin, qui avait lui aussi décroché l'or à Plovdiv dans la catégorie.

Pour les juniors, il faudra attendre le 24 août pour entrer dans la compétition ; l'équipe a connu une évolution depuis les championnats d'Europe de début juillet à Trakai. Le skiff et le deux de couple masculins ont laissé place à un quatre de couple, composé d'Esteban Catoul, Paul-Antoine Ricard, Alexandre Cordonnier, rejoints par Stanislas Desgrippes. On retrouvera également chez les garçons un deux sans barreur, un quatre sans barreur et chez les filles un huit, un deux de couple, un deux sans barreur et Margaux Bailleul en skiff, médaillée de bronze en Lituanie.

Les différents groupes ont pris part à de nombreux regroupements depuis le début de la saison, les derniers se déroulant à Bellecin et à Gravelines. Les bateaux sont fin prêts et déterminés à en découdre sur le Willem-Alexander Roeibaan pour ramener un maximum de médailles et faire entendre la Marseillaise aux supporters qui ont, eux aussi, prévu de se déplacer nombreux pour encourager les équipages tricolores.

 

Consulter le trombinoscope tricolore

Consulter le programme prévisionnel des courses

 

 

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies