• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Championnats du Monde mer : 41 bateaux français en grandes finales demain !
Championnats du Monde mer : 41 bateaux français en grandes finales demain !

La Riviera n'a pas failli à sa réputation d'endroit ensoleillé, même en cette fin du mois d'octobre, et Monaco a livré ses plus belles pages d'images de carte postale pour ces séries qui ont été des plus engagées.

 

Le beau temps était de la partie aujourd'hui au pied du Rocher monégasque, avec du vent qui a aidé la mer à se lever et a ainsi prodigué de belles vagues et de beaux creux comme les rameurs de mer les affectionnent.

 

En solo féminin, sur les cinq bateaux français, quatre ont passé le cap de la qualification pour la finale A de demain. Dans la première série, Jessica Berra (Hendaye Endaika), Caroline Delas (Sport nautique Langonnais) et Cindy Pellegrino (Club aviron Evian) ont ainsi gagné leur sésame pour la grande finale, de même que la championne de France 2016 Edwige Alfred (ENO Creil), qui a remporté la seconde série.

 

En double féminin, les championnes de France 2016 Diane Delalleau et Nathalie Collet ont eu du fil à retordre avec leurs concurrentes italiennes et tunisiennes, mais elles ont décroché une des dix places qualificatives de leur série. Dans l'autre série, Julie Voirin et Laura Fau (ACBB) ont tiré leur épingle du jeu, de même que les rameuses de la Société nautique de la Baie de Saint-Malo. Seul le deuxième bateau de l'Aviron club de Cassis ira en finale B sur les neuf embarcations tricolores de la catégorie.

 

En quatre féminin, tous les clubs de l'Hexagone ont réussi le challenge de qualifier leurs embarcations pour la finale A. Les Méditerranéennes du CN Nice avec à bord Élodie Ravera-Scaramozzino sont restées reines à quelques kilomètres de leur club, sur la Grande Bleue, en remportant leur série loin devant leurs poursuivantes grecques. On retrouve également qualifiées dans la même série les rameuses du CA Nantes emmenées par l'olympienne Marie Le Nepvou, mais aussi les Malouines, suivies des rameuses du Rennes Etudiant Club et de celles du Chablais Aviron Thonon, futur organisateur des mondiaux à la mer. Dans la seconde série, les Thononaises championnes de France 2016 ont elles aussi gagné leur place en finale A ; les bateaux de la ligue Rhône-Alpes, de l'AC Boulogne-Billancourt et de l'Aviron club de Cassis complètent ce beau tableau pour demain.

 

Chez les hommes, en solo, avec trois séries, il n'y avait que sept places à gagner dans chaque course. De quoi tendre les débats, et ce fut le cas ! Sur les quinze bateaux des clubs français, seuls, huit ont néanmoins réussi à entrer en finale A. Ainsi, le vice-champion de France Pierrick Ledard (Club d'aviron de mer Barneville-Carteret), de même que le Beaucairois Julien Housset, médaillé de bronze le week-end dernier à Menton courront demain à 14 h 20 pour le podium, de même que les représentants de Chambéry-Le Bourget du Lac, Nantes, Cognac, Le Mans et Cassis. Quatre bateaux achèveront leur parcours en finale B, trois autres ont terminé leur aventure monégasque ici.

 

En double masculin, même sanction qu'en solo, avec un nombre d'engagés qui a entraîné l'organisation de trois séries. C'est passé de justesse pour les champions de France Benoît Bride et Julien Gazaix, qui ont terminé septièmes de leur série, précédés d'Alexis et Ayméric Fortier (Corbeil-Essonne), la course ayant été remportée par le duo de Thonon Adrien Vuagnoux et Dimitri Guerachtchenko. Au total, ils seront sept à représenter la France demain en finale A, une course dans laquelle on retrouvera aussi Benjamin David et son coéquipier Romain Crétient (Le Mans Sarthe aviron). Quatre embarcations courront la finale B et quatre autres ont été éliminées à l'issue des séries. À noter que les champions du monde en titre, Quentin Antognelli et Giuseppe Alberti (Société nautique de Monaco), ont remporté leur série.

 

En quatre masculin, trois séries également pour cette catégorie reine de l'aviron de mer international. Les Monégasques, champions du monde et de France en titre, ont clairement affiché leur intention de conserver leur rang de premier bateau mondial en remportant leur course. Du côté des clubs français, sur les douze embarcations alignées, cinq courront pour une place sur le podium. Le CA Nantes, avec Guillaume Raineau, Mickaël Marteau, Vincent Faucheux, Mathieu Le Nepvou (barreur : Hélène Geraud), s'affiche comme un sérieux concurrent au podium. Le Sporting Dunkerquois, le Rennes Etudiant Club, le CN Nice et le Chablais aviron Thonon auront aussi une carte à jouer dans une finale qui promet un spectacle enlevé dans la baie de Monaco.

 

Ce sont ainsi 41 bateaux issus des clubs français qui vont s'aligner demain sur la Méditerranée en finales A. Un chiffre qui peut leur laisser présager de décrocher quelques médailles "princières".

 

Toutes les informations sur les championnats du monde d'aviron de mer 2016.

Retour aux actualités
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies