• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Mondiaux U23 : premières séries pour les tricolores
Mondiaux U23 : premières séries pour les tricolores

Pour certains, le bassin de Plovdiv n'a plus aucun secret. En effet, dans les rangs de l'équipe de France, certains l'ont déjà pratiqué il y a deux ans. Mais on voit aussi beaucoup de nouveaux visages lors de cette nouvelle édition des championnats du monde U23. De nouveaux visages qui ont à cœur de se faire une place pérenne dans les rangs tricolores. Sur les treize embarcations engagées par la Fédération, six couraient leur série aujourd'hui.

 

Ce sont les hommes du quatre barré qui ont lancé les hostilités pour le clan français. Sept engagés dans la catégorie, Mathieu Demange, Paul Goetghebeur, Nicolas Gilbert, Louis Droissart et leur barreur Thibaut Hacot couraient contre les bateaux allemand et italien, ces derniers étant vice-champions du monde 2016. Les Transalpins ont dominé la course ; derrière les tricolores n'ont rien lâché, à la bagarre avec les Allemands et ont terminé à la deuxième place. Ils courront le repêchage demain à 11 h 50.

 

En deux sans barreur poids léger, Alexis Guérinot, champion du monde de la discipline en 2016, court cette année aux côtés de Maxime Senouillet. Il n'y avait qu'un ticket direct pour la finale A. Avec leur quatrième place dans une course dominée par la paire italienne, les tricolores devront attendre leur repêchage demain midi pour être fixé sur leur sort.

 

Le quatre de couple poids léger masculin, une catégorie dans laquelle la France a désormais l'habitude de briller. Maxence Janodet, Valentin Geneste, Paul Tixier et Hugo Beurey ont assuré, avec leur deuxième place, la qualification pour les demi-finales vendredi en fin d'après-midi. "On a fait un bon stage terminal, commente Paul Tixier, on savait qu'ici il faudrait être plus méchants". Les jeunes rameurs vont maintenant s'atteler à corriger quelques imperfections. "On a un bon premier 500, poursuit Maxence Janodet, et un bon finish, il faut qu'on travaille notre 1 000 du milieu". Ils ont engrangé le quatrième temps des séries, avec six bateaux en quatre secondes. La concurrence est très serrée dans la discipline.

 

En quatre de couple féminin, il faudra également attendre les repêchages, demain vers 12 h 20, pour connaître le sort de Camille Juillet, Julie Serre, Julie Voirin et Anne-Sophie Marzin. Malgré leur belle remontée en fin de parcours, elles n'ont pu remonter l'avance de leurs concurrentes et ont terminé à la quatrième place.

 

L'Australie a survolé la série du quatre sans barreur masculin dans laquelle étaient engagés Robinson Doumic, Charlélie Rubio, Gatien Didry et Ondra Zeman. Il y avait trois places qualificatives pour les demi-finales mais en terminant cinquièmes, les tricolores vont devoir ajouter un repêchage à leur parcours demain vers 12 h 30.

 

Dernière course de la journée, le skiff poids léger masculin. Léo Grandsire est parti fort, rivalisant avec ses adversaires et passant le premier 500 en pole position. Mais il n'a pas pu tenir le rythme imposé par le skiffeur grec. Il a finalement passé la ligne d'arrivée à la quatrième place et devra passer par les repêchages demain vers 12 h 40.

 

En fin de matinée avaient lieu les courses des remplaçants. Lou Lamarque, alignée contre des rameuses toutes catégories, a terminé à la quatrième place. Quentin Stender a remporté sa course, après l'avoir maîtrisée sur l'ensemble du parcours.

 

Regarder les photos de la journée

Consulter la totalité des résultats

S'abonner à la page Facebook des équipes de France pour suivre la compétition

 

Programme tricolore pour le jeudi 20 juillet

  • 9h15 : série du BM2-
  • 9h55 : série du BM2x
  • 10h10 : série du BLW1x
  • 10h15 : série du BLW2x
  • 11h00 : série du BM4x
  • 11h20 : série du BW1x
  • 11h50 : repêchage du BM4+
  • 12h00 : repêchage du BLM2-
  • 12h25 : repêchage du BW4x
  • 12h30 : repêchage du BM4-
  • 12h35 : repêchage du BLM1x

A l’issue de cette deuxième journée, seul le BLM4- tricolore n’aura pas couru. Il courra seulement vendredi pour l’attribution des couloirs en finale A. 

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies