• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Coupe de la Jeunesse : Une deuxième journée époustouflante
Coupe de la Jeunesse : Une deuxième journée époustouflante

Avec le même nombre et le même type de bateaux qualifiés en finale A (6 sur 8) doit-on s’attendre au même résultat ?

 

Quatre sans barreur Hommes

C’est une des catégories chez les Hommes les plus denses et les plus rapides. A ce petit jeu, l’accession à la finale A s’est avéré compliquée pour des Français pourtant très appliqués et studieux ce matin en série. Tombés dans la manche la plus rapide, ils prennent la 4e place les envoyant en finale B.

Cette finale B a été dominée par les Pays-Bas et la Suisse, mais quel retour du quatuor français. Ils livrent là une bataille âpre et acharnée pour rester dans ce trio de tête grappillant jusqu’au passage de la ligne d’arrivée des mètres sur les Suisses.

Troisièmes en finale B, ils obtiennent la 9e place de la compétition.

 

Deux sans barreur Homme

Dans une course où le vent aura tenté de malmener tout du long les équipages, c’est une course brillante que réalise la paire française.

Un groupe de 3 se dégage progressivement : la Belgique, les Britanniques et les Français.

Ces derniers réalisent un dernier 500m de folie pour reléguer les Britanniques à la 3e place, car devant, les Belges (comme hier) dominent brillamment leur sujet et s’imposent.

Mais quel final en mode french’touch ! Époustouflant

Médaille d’argent !

 

Deux de couple Hommes

Les Français réalisent un très bon départ et se positionnent de suite en leader. Ils dominent tout au long du parcours leurs adversaires pour s’adjuger, pour la 2e fois du week-end la victoire dans cette catégorie. Le duo Larcheveque / Girerd remporte une nouvelle médaille d’or

Première Marseillaise du dimanche !

 

Quatre de couple Hommes

À l’instar de leurs collègues du Quatre sans, cette catégorie du Quatre de couple fut d’une densité impressionnante. Les Hongrois qui remportaient la finale B le samedi récoltent une médaille ce dimanche.

A ce jeu, la finale B est, à nouveau, d’une intensité impressionnante.

Se détachant en tête avec les Autrichiens, c’est à un duel que résume la victoire dans cette finale B. Les Autrichiens placent un tiers de longueur d’avance à l’entrée du dernier 500m. Attaque après attaque, les Français réduisent l’écart pour  terminer à la 2e place de cette finale soit la 8e place de la compétition.

 

Skiff Femme

Si hier, Virginie Liot, pensionnaire du pôle Espoir d’Ile-de-France a laissé échapper la médaille d’or sur le fil face à l’Irlandaise ; elle était bien décidée  à ne pas revivre la même mésaventure. Assurant le commandant dès le départ, cela rassurait l’ensemble des supporters. Au passage du dernier 500m, l’Irlandaise pointée uniquement en 4e place, ne semblait pas capable de refaire l’emballage d’hier. La Française toujours en tête devait faire face au retour de la Britannique. Mais cette fois-ci, l’histoire ne se reproduira pas et c’est en patronne qu’elle franchit la ligne d’arrivée. Victorieuse !

Une nouvelle Marseillaise et une médaille d’or !

 

Quatre de couple Féminin

Le bateau à battre était la République Tchèque. Dominatrices hier, les représentantes des plaines de Bohême et de Moravie ont vu partir une fusée bleue-blanche-rouge. Course du désespoir pour ce bateau à la moyenne d’âge si jeune (avec trois J16 et une J17) ? Finalement, plutôt une course au panache, à l’envie que la jeunesse leur donne. Pourquoi pas elles ? se sont peut-être dit ces 4 demoiselles.  Le panache paye souvent, mais pas toujours. Répondant aux attaques des Tchèques tout au long du parcours et tout particulièrement dans un finish puissant et maîtrisé, les Françaises dominent la course de bout en bout et s’imposent !

Nouvelle victoire, médaille d’or et nouvelle Marseillaise !

 

Quatre sans barreur Féminin

Un bateau était clairement intouchable : la Grande-Bretagne. Les Britanniques auront dominé la course de bout en bout. Face à cela, les Françaises accrochent le train imposé par les rameuses d’outre-Manche et font progressivement le ménage face au reste de la concurrence. Cela leur permet d’assurer et consolider une brillante 2e place et médaille d’argent.

 

Huit Masculin

Les Italiens, menace directe des Français dans la course samedi, se font sortir lors des séries qualificatives. La finale s’annonce disputée avec de très gros clients et surtout des revanchards. Les Britanniques dont ce bateau est la vitrine, 3e hier, avaient une revanche à prendre. Ils prennent rapidement le commandement face à 3 autres bateaux : la Suisse, la France et la République Tchèque. Pointés à la 3e place à mi-parcours, les Français sont fortement bien placés, mais dans un groupe où les positions évoluent rapidement. Les Suisses réalisent un enlevage très appuyé. Les Tchèques, médaillés d’or hier, répliquent et les Français tentent de rester au contact.

C’est finalement à la 4e place que se classe la France dans un final époustouflant.

 

Au classement général, avec  6 bateaux finalistes sur 8,  5 sur 6 médaillés les 2 jours. C’est un bilan ultra-positif qui conclue cette édition belge de la Coupe de la Jeunesse. Il faut, du reste, saluer l’organisation extrêmement efficace et humaine du site d’Hazewinkel.

Deuxième nation au classement féminin, nation au classement masculin, la France remonte sur le podium et termine 3e nation derrière l’Italie (2e) et la Grande-Bretagne (1ere), après la 8e place l’an dernier.

 

Rendez-vous est pris à Cork pour l’édition 2018 en Irlande.

 

Site officiel de la compétition

L’ensemble des résultats

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies