• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Mondiaux Mer : 2 médailles pour les tricolores
Mondiaux Mer : 2 médailles pour les tricolores

La 11e édition des championnats du Monde d’aviron de mer s’est achevée ce samedi à Thonon-les-Bains. Badauds et aficionados étaient venus en nombre sur les berges du Léman profiter de l’été indien mais également encourager les finalistes venus de 33 nations différentes. Des courses à 20 concurrents pour toutes les catégories à l’exception du double (21) et du solo homme (22). 10 bouées à passer pour en moyenne 26 minutes de course intensive sur 6000 mètres et à ce jeu là, l’Italie, déjà première nation aux mondiaux de Sarasota, est ressortie gagnante.

 

Quatre femme

Les Russes, dans les favorites de cette catégorie et après un départ en tête, ont commis une erreur de direction au passage de la 3e bouée au profit des Allemandes pourtant outsiders sur le papier. Après une partie de la course en leader, la fatigue a commencé à se faire ressentir du côté allemand. Trop à l’extérieur, elles perdent la première place sur la bouée 10. Les Grecs ainsi que le bateau Italie 1 ont alors pris les choses à leur compte. Le podium ne changera plus. Les Grecs succèdent au CN Nice d’Elodie Ravera, en solo cette année. Les Italiennes décrochent la médaille d’argent. Quant à la médaille de bronze, elle aurait pu être attribuée aux Russes qui n’ont rien lâché malgré leurs erreurs tactiques mais reste bien dans les mains des Allemandes.

 

Double homme

Nos yeux étaient rivés sur le bateau monégasque de Matthieu Montfort et Quentin Antognelli, spécialistes de la mer et plusieurs fois médaillés mondiaux. Ces derniers savaient qu’ils auraient fort à faire contre le bateau hongrois qui avait à son bord un tout récent champion du monde en rivière ! Bras de fer entre la tactique monégasque et le physique hongrois qui, au niveau de la bouée 8, tourne à l’avantage des plus costauds !  Le podium est complété par les Italiens. Le premier bateau français est arrivé en 6e place avec la mixte Lyon Caluire AC/Nantes CA.

 

Solo femme

L’Ukrainienne et l’Irlandaise ont mis dès le départ la pression sur les 3 Françaises, prétendantes, elles aussi, au podium. L’histoire aurait pu être belle pour les tricolores. Malheureusement, Elodie Ravera (CN Nice), finaliste olympique et mondiale, a commis des erreurs de navigation qui l’ont reléguée en fin de peloton pour finalement terminer à la 6e place. Quant à Jessica Berra (Endaika Arraun Elkartea), elle n’a jamais vraiment pu prendre les commandes et a pris la 7e place. Seul Edwige Alfred (Team Chabelais Aviron) a su tirer son épingle du jeu en décrochant la médaille de bronze sous les yeux de ses proches venus pour la soutenir. L’Ukrainienne et l’Irlandaise ont décroché les titres de championne et vice-championne du monde mer.

 

Quatre homme

Drapeau rouge et faux départ « collectif » dans cette course qui s’est rejouée sans attribution de points de pénalités. Un signe pour la suite des hostilités ? Toujours est-il que la bataille a bien eu lieu dans cette catégorie où il y avait de nombreux prétendants au podium. Les frenchies d’Avignon, de la mixte Nice CA/Aviron Majolan ou encore de la Team Chabelais Aviron se sont fait coincer dans le trafic sans pouvoir s’extirper de la masse. Beaucoup de contacts ont eu lieu durant la course aux dépens du second bateau de la Team Chabelais qui a passé la ligne d’arrivée en dernière position avec uniquement deux rameurs en mesure d’utiliser leurs pelles ! Le bateau Italie 1, 4e vendredi en série, a clairement maitrisé sa course menant du début jusqu’à la fin du parcours. Ils se paient le luxe d’avoir comme dauphins leurs compatriotes du bateau Italie 6. Les Portugais sont repartis avec le bronze alors qu’Avignon SN a terminé à une toute petite marche du podium.

 

Double femme

Gros départ des vice-championnes du monde en titre de la SN Lagny qui comme à son habitude cherche stratégiquement à effectuer un premier bord (1100 mètres pour atteindre la première bouée) rapide pour être plus sereine sur les virements. Elles ont affronté les redoutables Russes qui, en terme de qualités individuelles, étaient au-dessus des Françaises. Et cela n’a pas tardé à se confirmer. Les Russes ont pris l’or tandis que les Latignaciennes se sont emparées d’une belle médaille d’argent, le 5e podium mondial en aviron de mer pour le duo ! Les Espagnoles sont venues compléter le podium. Mention spéciale aux sœurs Cornut-Danjou de la Nouvelle Aquitaine. Maya et Joséphine, encore J16, ont fait preuve d’une grande envie au vu de leur dynamisme sur les passages de bouées. Décomplexées, elles ont terminé à la 5e place, de quoi engranger de la confiance pour la saison 2018 !

 

Solo homme

L’espagnol champion du monde en titre est parti le plus à l’extérieur, près de la berge. Une stratégie surprenante qui lui a permis de s’installer dans les bateaux de tête. Mais la tactique la plus maline est à mettre au compte du Péruvien qui, au passage de la bouée 5, coince le Russe resté à la corde, l’obligeant à s’arrêter. Le Sud-Américain s’est ainsi ouvert les portes de la seconde marche du podium derrière le bateau Italie 1, intouchable ! L’Espagne est repartie avec le bronze. Le Suédois, médaillé de bronze l’an passé, n’a pas fini la course suite à un problème technique. 

Consulter la totalité des résultats

Regarder les photos de ce samedi

Tags associés

Compétition
Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies