• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Aménagement du bassin de compétition du Lac d’Aiguebelette
Aménagement du bassin de compétition du Lac d’Aiguebelette

Un jugement du tribunal administratif de Grenoble du 17 octobre 2017 ordonne au Conseil départemental de Savoie de démonter, dans les six mois, les aménagements réalisés dans la zone naturelle du lac d’Aiguebelette.

Cette décision, fruit des plaintes déposées par un collectif d’opposants à l’organisation des championnats du Monde 2015 à Aiguebelette a eu comme conséquence directe l’annulation de la Régate de Savoie 2018 par le Conseil départemental de Savoie.

Au-delà de la tristesse et de la colère de voir une si belle régate disparaitre du calendrier, c’est l’avenir du bassin d’Aiguebelette et de son club qui s’assombrit.

De nombreuses voix s’élèvent aujourd’hui pour demander des actions chocs, des manifestations ou des pétitions. Le monde de l’Aviron aime le Lac d’Aiguebelette et ses régates, il est certainement le plus beau bassin d’Aviron au monde dans un environnement préservé. Mais n’oublions pas que c’est au nom de la préservation de cet environnement que cette décision de justice a été prononcée.

L’aviron à Aiguebelette ne peut pas être associé à une dégradation de l’environnement. C’est tout simplement antinomique, l’Aviron est un sport respectueux de la nature, respectueux des autres, respectueux tout simplement. Dès lors nous devons respecter les décisions de justice et respecter les opposants au bassin des championnats du Monde.

Pour autant, être respectueux n’implique pas de baisser les bras et de subir les conséquences d’une affaire qui dépasse largement le champ de compétence de l’Aviron Français.

La Fédération Française d’Aviron et son représentant régional la Ligue Auvergne Rhône Alpes d’Aviron suivent de très près ce dossier et soutiennent totalement l’Aviron Club du Lac d’Aiguebelette et le Comité Départemental d’Aviron de Savoie. A leur demande, nous respectons simplement une certaine retenue pour ne pas perturber les démarches en cours dans l’espoir de trouver une solution à un dossier complexe et à des années d’incompréhension. Bien entendu, nous n’hésiterons pas à nous engager à leurs côtés à l’instant même où ils le demanderont.

Pour conclure, l’Aviron n’est pas un problème pour l’environnement du Lac d’Aiguebelette, nous considérons même qu’il fait partie de la solution. Nous accordons toute notre confiance à l’Aviron Club du Lac d’Aiguebelette et au Comité Départemental d’Aviron de Savoie pour trouver une solution durable, dans le respect des intérêts de tous, pour et avec tous ceux qui aiment ce Lac et qui veulent le préserver.

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies