Un week-end sur l'ergomètre !

L’indoor à l’honneur tout le week-end  !

Ce week-end avait lieu, le tant redouté test ergométrique, étape pour le chemin de sélection en équipe de France et qui représente également un évènement majeur pour la plupart des clubs. Ces derniers proposent donc chaque année des championnats, des opens ou encore des épreuves à l’ergomètre sur différentes distances et à destination de divers publics. Les participants, toujours plus motivés, ont donc participé en masse à ces rassemblements devenus des rendez-vous importants de fin d’année, illustrant le net développement de la thématique Indoor. De très bon augure, donc, pour l’évènement phare de février : le MAIF Aviron Indoor, championnats de France.

Les clubs accueillant ces manifestations ont donc réussi leur pari et ont fait déplacer les foules !

Retrouvez les informations des différentes compétitions :

Le 8 et 9 décembre à Vaux en Bugey organisé par l’association sportive de la plaine de l’Ain : RÉSULTATS / PHOTOS 
Le 9 décembre à Nantes lors du 3ème open organisé par le Cercle Aviron de Nantes : RÉSULTATS / PHOTOS 
Le 9 décembre lors du championnat jeune à St Jean d’Illac organisé par la ligue de la Nouvelle Aquitaine : RÉSULTATS / PHOTOS
Le 9 décembre à Soissons organisé par la ligue des Hauts de France : RÉSULTATS / PHOTOS 
Le 9 décembre à Rouen lors de l’Open de Normandie organisé par le Club Nautique et athlétique de Rouen : RÉSULTATS / PHOTOS 
Le 9 décembre à Manosque lors du championnat régional organisé par le Club de Manosque : RÉSULTATS / PHOTOS 
Le 9 décembre à Nantes lors du championnat régional Indoor par la ligue des Pays de la Loire : RÉSULTATS / PHOTOS
Le 9 décembre à Vichy lors du championnat interdépartemental organisé par le Club de l’Aviron de Vichy : RÉSULTATS / PHOTOS 

 

Qu’en est-il du haut niveau ?

HOMME

En l’absence de Matthieu Androdias et Hugo Boucheron (malades le jour de l’épreuve), c’est Guillaume Turlan qui réalise le meilleur chrono de cette évaluation en 5'50'03. Ce podium ergométrique de décembre est complété par Thibaut Verhoeven qui améliore aussi son score en 5’51’1. Le meilleur rameur U23, Stanislas Desgrippes réalise 6’02’7. Sur les 42 premiers résultats classés dans cette catégorie, 29 ont battu leur record.

Un podium également très serré chez les poids léger avec toujours son leader qui mène les débats en la personne de Pierre Houin en 6’07’5. Il est talonné de près par son coéquipier du double de 2018, Thomas Baroukh en 6’08’4. Notre vice-champion du monde en skiff, Hugo Beurey (toujours U23), réalise un bond de 6 secondes pour se rapprocher de ses ainés avec un 6’10’4. Sur les 21 premiers résultats classés dans cette catégorie, 13 ont battu leur record.

FEMME

Concernant le collectif Femme, Christine Gossé met un point d’honneur sur la nette progression de l’ensemble du groupe. Elle félicite les rameuses qui ont battu leur record, et espère voir plus de U23 sous les 7.00 au prochain test. Laura Tarantola pulvérise son record personnel et se rapproche nettement du record de France en finissant les 2000m en 7’03’5 quand Margaux Bailleul bat de 9 secondes son score de 2017. Les rameuses du double TC français progressent également en battant leurs temps respectifs, Élodie Ravera-Scaramozzino et Hélène Lefebvre montrent que le groupe Senior Femme se prépare également pour la saison intense qui se profile.

PARA-AVIRON

Julien Hardi, pour sa première évaluation ergométrique, réalise une belle performance avec un chrono de 8’13’’7 pour réaliser le 2000m avec l’usage des bras et des épaules. Toujours en catégorie PR1, mais chez les femmes, Nathalie Benoit, sociétaire du Rowing Club de Marseille, revient dans la compétition en aviron et réalise la marque référence en France en 9’57. En PR2, Perle Bouge n’a pas réalisé l’épreuve suite à un retour de blessure. Christophe Lavigne, rameur PR2 de Boulogne 92, réalise son record en 7’57. Du côté des rameurs PR3, Guylaine Marchand réalise un chrono de 8’04’’3, sa coéquipière Élodie Lorandi n’a quand a elle pas pu réaliser l’évaluation suite à une opération. Chez les hommes en PR3, la meilleure performance est à l’avantage de Rémy Taranto en 6’26, à 4 secondes de son record personnel. Antoine Jesel réalise 6’44 et les 3 rameurs suivants battent leurs records, Jérôme Hamelin en 6’35, Laurent Viala en 6’38 et Jérôme Pailler en 7’08.

JUNIOR

En suivant les temps de référence à l’ergomètre sous lesquels les hommes et les femmes doivent passer pour espérer la sélection en équipe de France, Jérome Dechamp voit en cette fin d’année une réelle amélioration du collectif : 6 juniors Homme se placent à 6’16 ou moins et 6 juniors Femme s’offrent un temps à 7’11 ou en dessous, les temps de référence donc. Julien Viandier s’impose en 6’09’6 dans la catégorie Homme quand Léane Maupin s’offre la première place en 7’00’2 chez les femmes.

 

L’année 2019 débutera dès les 8 et 9 février prochains par le MAIF Aviron Indoor, championnats de France au stade Charléty. Une occasion de se retrouver autour de la machine pour le championnat UNSS, les championnats de France et le challenge Avirose !

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies