• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Compte-rendu des Championnats de France UNSS et FFSU
Compte-rendu des Championnats de France UNSS et FFSU
Samedi 18 et Dimanche 19 mai

Le leitmotiv du championnat de France scolaire est semblable à celui des Mousquetaires : un pour tous, tous pour un, le UN étant l’établissement. En effet, tous les établissements ont engagé un bateau pour chacune des trois catégories pour chaque établissement. L’ensemble des points marqué par l’établissement octroie le classement général et l’attribution du titre de champion de France.

La complémentarité entre les 3 équipages en yolette des collégiens et collégiennes (bateau garçons, bateau filles, bateau mixte), ou en quatre et en huit pour les lycées, est absolument fondamentale.

UNSS – Collège 

Au jeu de la régularité, les Marseillais des Pennes Mirabeau se sont rapidement dégagés comme favoris dans le classement Collège, talonnés par le collège Georges Sand de la Motte Servolex tandis que les collèges Notre Dame de Pont-à-Mousson et Buvignier de Verdun se plaçaient en embuscade à l’issue de la journée de samedi, théâtre des séries et des repêchages.
Lors des finales, la hiérarchie en collège a été bouleversée avec les victoires en yolette garçons de Marcel Rivière de Lagny, en yolette filles de Notre Dame de Pont-à-Mousson et en yolette mixte de George Sand de la Motte-Servolex
Cependant, le classement général est la prime à la régularité des 3 bateaux de l’équipe. Ainsi, c’est le collège Sainte Elisabeth des Pennes Mirabeau (de l’académie d’Aix-Marseille) qui devient champion de France suivi, en argent, par le collège Georges Sand de la Motte-Servolex alors que la médaille de bronze revient au collège Buvignier de Verdun.
 

UNSS – Lycée 

C’est du côté des lycées que le suspens a été le plus intense puisque la victoire s’est jouée au nombre de rameurs membres de l’équipe ! C’est ce qu’impose le règlement au cas où deux établissements seraient à égalité de points. 

C’est un quintet qui a viré en tête à l’issue des séries, que ce soit en quatre de couple filles ou garçons, ainsi qu’en huit mixte : Maine de Biran de Bergerac, Louis Armand de Villefranche-sur-Saône, Louis Armand de Chambéry, Lamartine de Mâcon ainsi que Margueritte de Verdun se sont détachés du reste des établissements. Le lycée Louis Armand de Villefranche-sur-Saône a remporté le quatre de couple fille qui lançait la deuxième journée. L’établissement a également terminé à la 2et 3place en quatre de couple garçons tandis que le lycée Marguerite (Verdun) prenait la 4place de cette course. C’est donc la dernière régate de la journée, le huit mixte, qui a permis à aux Meusiens de revenir à égalité au classement. Avec 13 équipiers, les Lorrains devancent au général les Caladois.
Le lycée Margueritte de Verdun devient champion de France tandis que le lycée Louis Armand de Vilelfranche-sur-Saône a empoché médaillé d’argent. Le podium est complété par le lycée Maine de Biran de Bergerac, vainqueur du quatre garçons.

Le lycée Jacques Prévert de Dôle devient champion de France des lycées professionnels avec une équipe composée exclusivement de filles !
Du côté des lycées agricoles, le lycée du Val de Seille de Château-Salins devient le meilleur lycée agricole devant Subdray de Bourges.
 

FFSU

Du côté des Universitaires, les séries qualificatives permettaient de déterminer les tirages des tiers de finale en trouvant les favoris de chacune des 9 épreuves au programme (3 épreuves mixtes, 3 épreuves garçons, 3 épreuves filles) : deux de couple, quatre de couple, huit barré.

À ce jeu, le duel entre Universités et Grandes Ecoles a animé le championnat, gratifiant de finales très disputées. Les Universités remportent les courses du quatre de couple masculin (Paul Sabatier Toulouse 3), huit masculin (Université de Bordeaux), deux de couple féminin (Paris Dauphine), quatre de couple féminin (ASU Angers), le huit féminin (Université de Savoie), le quatre de couple mixte (Université de Lorraine) et le huit mixte (Université de Lorraine). Les Grandes Ecoles remportent quant à elles le deux de couple masculin (INSA Lyon), le deux de couple mixte (INSA Toulouse) ainsi que 3 médailles d’argent. 

L’Ecole CentraleSupelec Sport remporte la Coupe des Grandes Ecoles.

 

Pour 2020, le rendez-vous est pris, toujours en Bourgogne, au Creusot. 

 

 

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies