Linz 2019 : De séries en quarts...

Les championnats du monde d'aviron se sont ouverts aujourd'hui à Linz. Douze séries étaient au programme de l'équipe de France sur la retenue d'eau qui longe le Danube avec déjà plusieurs tickets pour la suite de la compétition.

 

Étape suivante !

Le point culminant de la saison, le rendez-vous crucial qui va attribuer son premier lot de visas pour Tokyo 2020. Les championnats du monde de Linz étaient attendus depuis plusieurs mois par les athlètes de la planète aviron, et ils ont enfin débuté avec un enchaînement de séries, aboutissant dans de nombreuses disciplines à des quarts de finale tant le nombre d'engagés est important.

 

PR2 Mix2X

Les premiers à s'élancer aujourd'hui étaient Perle Bouge et Christophe Lavigne en deux de couple mixte PR2. L'association mise en place à la régate de Gavirate a eu fort à faire face au bateau Ukrainien mais les tricolores ont repris la tête dans la deuxième partie de la course, terminant en tête avec plus de 5 secondes d'avance. "L'objectif était de gagner la série, commente Perle Bouge, on a fait un gros travail pendant le stage terminal. On a suivi les consignes, on est parti le plus fort possible pour montrer que les Français étaient là". Christophe Lavigne, nouveau coéquipier de Perle Bouge depuis le début de la saison internationale, ajoute : "C'est mon premier championnat du monde, maintenant on va pouvoir se consacrer à la récupération pour les demi-finales de jeudi".

 

PR3 Mix4+

La domination fut américaine dans cette série du quatre barré mixte PR3. Élodie Lorandi, Guylaine Marchand, Rémy Taranto et Antoine Jesel (barreur : Robin Le Barreau) étaient à la lutte avec le bateau israélien pour la deuxième place, synonyme de ticket pour la demi-finale. Mais les Français devront finalement passer par les repêchages pour gagner leur place à l'étape supérieure de la compétition.

 

W2-

Un trio de tête s'est nettement détaché dès le début du parcours avec, en arrière-plan, Noémie Kober et Marie Le Nepvou. Mais le contrat est rempli pour le deux sans barreur français : la quatrième place fait entrer l'embarcation en quart de finale.

 

M2-

Comme chez les femmes, les quatre premières places des séries permettaient d'entrer directement en quart de finale. Valentin et Théophile Onfroy ont eux aussi pu franchir cette première étape, dans une course dominée par la paire italienne. Ne se contenant pas de la quatrième place, ils ont pris la troisième place à la mi-course pour ne plus la lâcher jusqu'à l'arrivée.

 

LM2X

Devant Pierre Houin et Hugo Beurey, les médaillés d'argent aux Europe de Lucerne et à l'étape de coupe du monde de Poznan. Les deux Français ont réussi à tenir à distance les Ukrainiens et à remporter, avec leur deuxième place de cette série du deux de couple poids léger, leur ticket pour les quarts de finale. "Avec Pierre on s'était dit qu'il fallait faire une course pour nous, commente Hugo Beurey. On est resté dedans, on a pu montrer en course ce qu'on sait faire à l'entraînement". Pierre Houin a confirmé : "On a fait une bonne entame, avec jamais plus d'un bateau d'écart, les Italiens sont toujours restés dans notre ligne de mire".

 

LW2X

Laura Tarantola et Claire Bové ont montré, dès leur série du deux de couple poids léger, qu'elles n'avaient pas fait tout ce chemin pour faire de la figuration. Leurs adversaires directes du jour étaient Sud-Africaines, mais les deux tricolores ont mené les débats, même si elles passaient les 1 500 mètres de course ex-aequo avec leurs concurrentes de l'autre hémisphère. Elles ont remporté la série et logiquement gagné leur ticket pour les quarts de finale. 

 

M4-

Les choses furent plus compliquées pour Édouard Jonville, Julien Montet, Benoît Demey et Benoît Brunet, avec une seule place qualificative en demi-finale du quatre sans barreur. Contre eux deux bateaux protagonistes du podium de la dernière étape de coupe du monde. Leur troisième place les envoie donc en repêchage mardi matin.

 

M4X

Les Néerlandais et les Italiens se sont disputé la tête de la course et ont décroché les deux tickets pour les demi-finales. Cinquièmes de la série, Thibaud Turlan, Guillaume Turlan, Stanislas Desgrippes et Maxime Ducret joueront la suite de leur parcours en repêchage mardi matin.

 

PR1 M1X

Challenge difficile que d'entrer directement en demi-finale quand chaque série ne délivre qu'un ticket et que l'on a contre soi le champion du monde en titre de la discipline. L'Australien a naturellement dominé la course, devançant l'Israélien, l'Italien et notre tricolore Julien Hardi qui termine quatrième et passera donc par les repêchages demain en fin de matinée.

 

M2X

Chaque série du deux de couple masculin attribuait trois places en quart de finale. Hugo Boucheron et Matthieu Androdias étaient néanmoins décidés à se lancer dans la bataille pour accomplir davantage. En tête au passage des 500 premiers mètres, ils allaient ensuite entamer un duel avec les Britanniques qui ont fini par l'emporter sur la ligne d'arrivée, sans jamais véritablement décrocher les tricolores qui terminent deuxièmes et se qualifient ainsi pour les quarts. "C'est une bonne entame pour nous avec la forme du jour, explique Matthieu Androdias, on a bien respecté le plan de course. La clé était de retrouver nos repères. On mise sur une montée en puissance à la française, comme l'an dernier".

 

W1X

Depuis le début de la saison, Marie Jacquet est sur une pente ascendante. Elle l'a confirmée une nouvelle fois aujourd'hui. Alignée contre la Canadienne médaillée de bronze à Poznan, la Chalonnaise a réussi à lui tenir le crachoir et à terminer deuxième de sa série du skiff, se qualifiant ainsi pour les quarts de finale.

 

M1X

Dernière course de la journée pour les tricolores, la série du skiff masculin dans laquelle était engagé Thibaut Verhoeven. Face à lui le skiffeur grec, vice-champion du monde U23 à Sarasota fin juillet et le Britannique quatrième de la finale A à Poznan en juin. Le rameur tricolore n'a pas pu décrocher l'une des deux premières places qualificatives et, terminant troisième, prendra le départ des repêchages demain dans l'après-midi.

 

Rendez-vous demain pour la suite des mondiaux !

Sept bateaux tricolores ont donc d'ores et déjà glané leur sésame pour la suite de la compétition. Place demain à la suite des séries avec l'entrée en lice du skiff féminin PR1, du deux sans barreur PR3, du quatre de couple poids léger masculin et du deux de couple féminin, mais aussi aux premiers repêchages.

 

 

Et sur la Chaine l'Équipe ...

Suivez les courses de l'équipe de France sur la chaine l'Équipe :

Jeudi 29 août : 14h20 – 15h35

Vendredi 30 août : 14h20 – 15h10

Dimanche 1er septembre : 11h15 – 12h20 et 17h – 18h15

 

 

Retrouvez la #TeamFrance sur les réseaux de la FFA : Instagram / Facebook / Twitter

Retour aux actualités
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies