• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Courses sélectives à Vaires-sur-Marne pour les Juniors ... avant celles de leurs aînés
Courses sélectives à Vaires-sur-Marne pour les Juniors ... avant celles de leurs aînés

C’est sur le futur bassin olympique de Vaires-sur-Marne que les rameuses et rameurs pouvant prétendre à une sélection nationale étaient invités à se mesurer entre eux. Depuis le samedi 4 juillet et jusqu’au samedi 11 juillet, les parcours Junior, Sénior Homme et Sénior Femme se succèdent dans cet ordre.

 

JUNIOR

Si les membres des collectifs séniors s’étaient à nouveau côtoyés lors de stages à la fin du mois de juin, pour les Juniors, les retrouvailles ont eu lieu le week-end du 4 et 5 juillet. Après une préparation adaptée suite à la crise sanitaire, ils étaient 44 juniors à réaliser ces courses sélectives en skiff ou en deux sans barreur. Trois parcours étaient proposés aux participants, dont un contre-la-montre. L’encadrement du groupe avait d’ailleurs souhaité un système où la performance sur la totalité des courses serait prise en compte, plutôt qu’un système de progression.

Les confrontations avaient pour but de déterminer le groupe qui prendrait la direction de Soustons, dès le jeudi 9 juillet, pour un premier stage estival. Si pour le chef de secteur Juniors, Yannick Schulte, « quelques doutes pouvaient exister et qu’il était difficile d’avoir des repères francs pour les rameurs avec la période de confinement », certains protagonistes ont répondu positivement aux attentes. C’est le cas notamment de Victor Marcelot, troisième au Championnat de France bateaux courts J18 en 2019, en skiff masculin qui s’est imposé comme « le meilleur bateau sur l’ensemble du week-end, il a réalisé un sans-faute ayant le meilleur pourcentage à chaque fois. ». Si ses performances incitent le staff tricolore à le faire travailler en skiff, le stage de Soustons devra permettre de déterminer quelle(s) coque(s) seront retenues en vue des échéances internationales, six rameurs couple étant convoqués.

Du côté de la pointe masculine, « deux pair-oar sont sortis du lot : Nevill - Barsse et Charles – Marques-Vigneron et travailleront ensemble pour former un quatre. » À noter que deux autres paires vues ce week-end seront à Soustons dans l’optique de créer un quatre barré ou un deux sans barreur.

 

Chez les filles, et notamment en skiff, le groupe est essentiellement composé de J17. Gaia Chiavini et Jeanne Roche, qui ont dominé le week-end francilien, sont ainsi dans leur première année chez les Juniors. « C’est un groupe jeune, cela vaut le coup de travailler avec elles pour qu’elles progressent, notamment en vue de la saison prochaine. ».

Pour ce qui est des rameuses pointes, « une paire, composée de Vaucouret et Mouchet s’est assez nettement démarquée sur l’ensemble des parcours, elles seront donc prolongées en 2- lors du stage ».  Quatre autres rameuses de ce groupe seront présentes à Soustons (Botezatu, Caniard, Chagnot et Sepe) « Soustons nous permettra de savoir si l’on prépare un quatre sans ou un quatre barré » explique Yannick Schulte.

 

En vue de leur Championnat d’Europe prévu fin septembre à Belgrade, le collectif Junior se prépare à un été intense ! Après une semaine à Soustons donc, les bleuets se retrouveront pour 3 semaines à Bellecin, puis ils couperont une semaine avant de conclure le mois d’août par un nouveau stage sur le bassin jurassien ! Ce dernier va permettre de valider définitivement les équipages pour Belgrade.

 

SÉNIOR

Ce sont les concurrents Sénior Homme qui ont pris la suite des Juniors sur la base nautique de Vaires-sur-Marne. Une cinquantaine d'équipages ont pris part aux courses sélectives, en skiff, TC et PL, et en deux sans barreur. Sous la forme d'une progression (séries, demi-finales & finales) sur trois jours, les parcours ont rendu leur verdict jeudi 9 juillet, date de publication de cet article, au matin. 

Chez les poids légers, la figure de proue de la catégorie, le champion olympique Pierre Houin, a dominé la finale A. Seul son coéquipier du pôle de Nancy, Hugo Beurey a pu lui tenir tête sur une grande partie des 2000 mètres. Derrière ce duo, c'est Ivan Bové qui est venu compléter le podium, devançant Ferdinand Ludwig, Thibault Colard et Paul Tixier. 

Matthieu Androdias et Hugo Boucheron se sont quant à eux livrés bataille pour la première place en skiff TC. Le premier cité a finalement pris l'ascendant sur son coéquipier de double et relègue le troisième du jour, Albéric Cormerais, à 14 secondes. Romuald Thomas, Maxence Tollet et Bastien Quiqueret, finissent dans cet ordre à la quatrième, cinquième et sixième place de la finale A. Enfin, du côté du secteur pointe et du deux sans barreur, c'est la paire Jonville - Turlan qui s'est imposée dans une catégorie où les écarts ont été moindres. Ils devancent à l'arrivée les Benoit Brunet et Demey et l'équipage U23 Catoul - Juillet. 

Le bilan global de Samuel Barathay, chef du secteur Homme* : "Le bilan est plutôt positif dans le sens où l'organisation de ces piges s'est parfaitement déroulée. Nous avons eu la chance d'avoir un bassin super pendant trois jours, avec des conditions encore plus portantes pour les finales ce qui a permis aux rameurs de réaliser de très bons chronos.

 

Chez les femmes, les courses sélectives en bateaux courts débuteront vendredi 10 juillet, et les finales se tiendront le lendemain, samedi 11 juillet. 

 

 

* Un bilan détaillé par catégorie sera disponible après les courses sélectives féminines. 

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies