• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • La France à l’honneur lors des mondiaux d’aviron indoor 2021
La France à l’honneur lors des mondiaux d’aviron indoor 2021

Un an après des mondiaux mémorables au Stade Pierre de Coubertin à Paris, c’est dans un format connecté que se sont déroulés les championnats du monde d’aviron indoor 2021. Au regard du contexte sanitaire, les passionné.es d’ergomètres du monde entier se sont affronté.es à distance embarquant avec eux pas moins de 50 pratiquant.es français.es.

Si les dernières éditions offraient la possibilité à toutes et tous de s’engager sur la compétition, les rameuses et rameurs indoor ont, cette fois-ci, dû se qualifier en amont. 

Animé.es par le goût du challenge et l’esprit de compétition, nos athlètes tricolores ont su faire abstraction de l’actualité pour s’engager pleinement dans la partie avec comme seul mot d’ordre « détermination ». Outre la confrontation, c’est aussi un challenge personnel, la perspective de battre son propre record qui suscite l’enthousiasme. 

Si ces championnats du monde n’ont malheureusement pas eu la même saveur que les éditions précédentes, ils n’en restent pas moins une belle aventure humaine, « chacun chez soi mais tous ensemble ». Force est de constater que ce contexte inédit n’aura en rien impacté la motivation et la recherche de performances des adeptes de cette discipline à haute intensité.  

Cette crise sanitaire sans précédent aura au moins eu le mérite de contribuer à resserrer les liens déjà tissés au sein de la grande famille qu’est celle de l’aviron français : « C'est l’ensemble du monde sportif qui est touché par l’absence de compétition… C’est pourquoi je me sens privilégiée de pouvoir participer aux compétitions connectées. » reconnait Caroline Delas Devos, fraichement titrée championne de France sur 2000m. 

Gérard Le Flohic, récompensé d’une médaille d’or et titulaire d'un nouveau record du monde revient sur son exploit sportif : « Le résultat dépasse tous mes objectifs, une deuxième place sur 500m à 2 dixièmes de seconde du premier, le champion du monde en titre, avec un record de France à la clé sous les 1’30. Un nouveau titre mondial sur 2000m, avec un nouveau record du monde en 65/69ans PL, en 6’46’3, améliorant même mon record de France des 60/64ans PL ! »

Les restrictions sanitaires ne permettant pas la reprise de la pratique collective, Linda Bredel s’est doublement investie dans l’indoor et semble y avoir pris goût : « j'ai pu m'exploiter et me dépasser en réalisant mes meilleurs chronos depuis très longtemps ! Je suis passée en dessous des 7’30 aux 2000m et en dessous des 1’40 sur 500m, des chronos que je voulais atteindre...  Dans mes rêves ! Et deux médailles pour couronner le tout ! »

En attendant de pouvoir se retrouver sur les bassins, la Fédération Française d’Aviron remercie ses clubs, ses rameuses et rameurs pour leurs performances exceptionnelles qui ont fait briller la France lors de cet évènement et présente ses vives félicitations aux 20 médaillés tricolores qui ont permis à l’aviron français de figurer à la troisième place au classement des médailles. 

                                                                           

Médailles d'or 

  • Rémy Taranto (M PR3)

  • Margot Boulet (W PR3)

  • Alain Mangin (LM70)

  • Martine Mallet (LW70)

  • Merlène Eychenne (LW U23)

  • Francis Garcia (M65)

  • Gérard Le Flohic (LM65) 

Médailles d'argent 

  • Linda Bredel (LW40)

  • Nathalie Villechenaud (LW50, 500 & 2000 mètres)

  • Bénédicte Roze (W55)

  • Gérard Le Flohic (LM60+)

  • Denis Bousquet (LM70)

  • Yann Le Campion (M U19)

  • Claude Maymill (LW65)

  • Laurent Charlot (M PR3)

  • Pierre Bridier (M U23)

Médailles de bronze 

  • Jérôme Hamelin (M PR3)

  • Monique Laude (W60+)

  • Véronique Couvreur (LW30)

  • Linda Bredel (LW40)

  • Damien Wild (LM30)

  • Odile Pison (W55)

Pour retrouver tous les résultats CLIQUEZ ICI

 

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies