• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Un final mouvementé et spectaculaire sur le lac de Gérardmer
Un final mouvementé et spectaculaire sur le lac de Gérardmer

La deuxième et dernière journée sur le lac de Gérardmer a réservé son lot de surprises pour les finales du championnat de France Sprint.

Sur un bassin extrêmement technique, les rameurs et rameuses ont dû s’adapter aux conditions météorologiques qui ont poussé l’organisation à adapter le programme des courses. Alors que le vent commençait à forcir, les demi-finales matinales ont pu se tenir correctement au contraire des finales de l’après-midi. En raison des fortes rafales, seules les finales A Sénior Homme, Femme et Mixte ainsi que Critérium Sénior ont été maintenues.

Retour sur l’ensemble des finales du dimanche après-midi :

 

SH4-

Grenoble AV 1 et Macon SR 1 étaient à surveiller, en tant que vainqueurs des demi-finales. Les positions ont mis du temps à se définir dans cette finale. Peu après les 250m, l’équipage mâconnais a creusé l’écart sur ses rivaux. Les quatres rameurs n’ont jamais permis aux poursuivants de recoller à leur bateau. Les deux équipages grenoblois en embuscade ont tout tenté, mais doivent se contenter des médailles d’argent et de bronze. Une belle performance pour l’Aviron Grenoblois qui place deux bateaux sur le podium derrière celui de Mâcon.

Podium : 1. Macon SR / 2. Grenoble Av 2 / 3. Grenoble Av 1

 

SF2x

Après que tous les bateaux aient réussi à se stabiliser, les paires féminines se sont élancées pour les 500m à couvrir. À la suite des demi-finales, Lyon Caluire s’annonçait comme le bateau favori de cette finale. L’embarcation a jailli du ponton de départ pour emmener la flotte. Les Lyonnaises n’ont jamais été revues par la concurrence. Derrière, la lutte pour le podium a été acharnée entre les paires de Château-Gontier, de Villefranche et de Verdun. À l’arrivée, ces trois bateaux se sont tenus en 15 centièmes. Le CN Verdun a décroché la médaille d’argent et Villefranche AUN celle de bronze.

Podium : 1. Lyon Caluire AC / 2. Verdun CN / 3. Villefranche AUN

 

SH2x

Comme durant les tours préliminaires, les concurrents de Saint-Cassien ont pris les devants dès le départ. Malheureusement, leurs rêves de titre se sont vite envolés à la suite d’une erreur technique. Pendant ce temps, au couloir 4, la paire de la SN de Monaco a pris la poudre d’escampette. Les hommes du Rocher sont parvenus à tenir leur rythme pour aller s’imposer. L’équipage numéro 1 de Corbeil-Essonnes s’est invité sur le podium devant l’équipage de Belbeuf, troisième.

Podium : 1. Monaco SN / 2. Corbeil ASCE 91 1 / 3. Belbeuf CN

 

SF2-

Dans cette course en pointe, les rameuses de Lyon AUN faisaient office de grandes favorites. Sur cette finale, elles ont maitrisé leur sujet de bout en bout malgré le conteste de la paire mayennaise de Château-Gontier. Les deux premières marches du podium se sont dessinées ainsi. Deux secondes derrière ce duo, le CN Reims a créé la surprise au couloir 1 en venant chercher la médaille de bronze.

Podium : 1. Lyon AUN / 2. Château-Gontier CN / 3. Reims CN

 

SH2-

Quelle course nous ont offerte les protagonistes de ce deux sans barreur masculin ! Tout était encore indécis au 250m de course. C’est le moment choisi par l’AMJ Joniville pour accéléré en tête quand, dans le même temps, les favoris d’Aix-les-Bains ont commis une erreur qui semblait rédhibitoire. Personne n’a revu les rameurs de Joinville qui sont venus remporter le titre de champions de France ! Mais c’est l’équipage d’Aix-les-Bains qui a animé cette finale en réalisant une remontée incroyable ! Les Aixois ont finalement décroché la médaille de bronze. Le CA Lyon a terminé troisième.

Podium : 1. Joinville AMJ / 2. Aix-les-Bains en Aviron / 3. Lyon CA

 

SF4x

Impériales tout au long du week-end à Gérardmer, les quatre rameuses de l’AMJ Joinville sont allées décrocher le titre de championnes de France malgré l’adversité, notamment un équipage de la Basse Seine accrocheur. Ces dernières ont remporté la médaille d’argent avec un peu plus d’une seconde de retard. Décollées du reste du peloton, c’est la SN Nancy qui s’est emparée de la médaille de bronze.

Podium : 1. Joinville AMJ / 2. Basse Seine SN / 3. Nancy SN

 

SH4x

Course très ouverte que ce quatre de couple masculin. L’énorme départ des rameurs de l’AUN Villefranche a surpris les favoris des couloirs centraux. Le quatre de Villefranche-sur-Saône a maintenu sa cadence infernale pour aller s’offrir un superbe titre de champion de France. Pour la deuxième place, l’équipage de Saint-Nazaire a dû batailler pour franchir la ligne dans cette position. Tout à l’extérieur, Boulogne 92, emmené par le médaillé européen en poids léger Léo Grandsire, a décroché la médaille de bronze.

Podium : 1. Villefranche AUN / 2. Saint-Nazaire OS / 3. Boulogne 92

 

SF8+

Sans doute contrariées de ne pas avoir remporté leur demi-finale dans une catégorie qu’elles ont l’habitude de dominer, les rameuses de l’Aviron Grenoblois n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires du jour. Au terme des 500m, elles se sont imposées avec presque une longueur d’avance sur un équipage de Boulogne 92 de très haut niveau. La lutte a été âpre pour la troisième place puisque l’Aviron Bayonnais a poussé le huit d’Aix-les-Bains dans ses retranchements. Les Savoyardes ont néanmoins réussi à conserver l’avantage pour monter sur le podium.

Podium : 1. Grenoble Av / 2. Boulogne 92 / 3. Aix-les-Bains en Aviron

 

SH8+

Les tours préliminaires avaient laissé espérer une finale de très haute volée. Les noms présents dans les bateaux nous confortaient également dans cette idée. La course sonnait comme une revanche pour les rameurs du CA Lyon, battus par le CN Verdun lors des championnats de France Bateaux Long. Il n’en a rien été, des Verdunois impériaux ont confirmé leur supériorité en s’adjugent le titre de champions de France ! Médaille d’argent pour le huit de la SN de Bergerac, qui accueillait Stany Delayre en son sein pour l’occasion. Pour la troisième place sur le podium, l’Aviron Bayonnais est venu devancer le CA Lyon.

Podium : 1. Verdun CN / 2. Bergerac SN / 3. Bayonne Av

 

SF2x Crit

Dans une course débridée, la paire du Rowing Club SRP a devancé le CN Dieppe et Pont-à-Mousson.

Podium : 1. Rowing Club SRP / 2. Dieppe CN / 3. Pont-à-Mousson SN

 

SH2x Crit

Finale très serrée cette fois-ci. La photo-finish a permis de désigner Moissac AC vainqueur, juste devant Villeneuve AV. Le Toulouse UC a terminé troisième à une seconde.

Podium : 1. Moissac AC / 2. Villeneuve Av / 3. Toulouse UC

 

SF4+ Crit

Le quatre barré de Roanne le Coteau a largement dominé cette finale. Sur le podium, les Régates Rémoises ont reçu la médaille d’argent et l’Aviron Bayonnais le bronze.

Podium : 1. Roanne le Coteau Av / 2. Reims Reg / 3. Bayonne Av

 

SH4+ Crit

Dans cette finale très disputée, la SN Oise a décroché la médaille d’or. En seconde position, le CN de Chambéry a décroché la médaille d’argent devant ses bruyants supporters présents dans les tribunes. Les Régates Rémoises ont complété le trio.

Podium : 1. SN Oise / 2. Chambéry CN / 3. Reims Reg

 

SM2x

La première des finales mixte mettait aux prises les deux de couple. Tôt dans la course, c’est l’équipage de la SN du Perreux qui est passé à l’attaque. Longtemps talonné par l’équipage d’Amiens, le bateau francilien a profité d’une erreur de leur concurrent pour valider leur victoire. Dans l’enlevage final, la Haute Seine SN s’est adjugé la médaille de bronze en réglant trois équipages lyonnais, dans l’ordre suivant : Lyon AUN quatrième, Lyon CA cinquième, et Lyon Caluire sixième.

Podium : 1. Perreux SN / 2. Amiens SN / 3. Haute Seine SN

 

SM4x

Si trois équipages de Boulogne 92 étaient engagés dans cette finale, ils avaient fort à faire avec des adversaires de très grande qualité ! Sur le tempo donné par Hélène Lefebvre, le quatre mixte de l’Encouragement-SESN a décroché le titre de champion de France. Derrière, Claire Bové a mené l’équipage de Meulan Les Mureaux à la médaille d’argent et Élodie Ravera celui du CN Nice à la médaille de bronze.

Podium : 1. Encouragement-SESN / 2. Meulan Les Mureaux Av / 3. Nice CN

 

SM8+

Quoi de mieux pour clôturer ces championnats que le bateau roi du huit, en équipage mixte ? C’est en tout cas ce que retiendront les rameurs du CA Lyon qui sont venus, en partie, effacer les regrets de leurs coéquipiers du huit masculins. À l’issue d’une très belle lutte, l’Aviron Grenoblois et la SN de Bergerac ont complété le podium dans cet ordre.

Podium : 1. Lyon CA / 2. Grenoble Av / 3. Bergerac SN

 

 

La Fédération Française d’Aviron tient à remercier l’AS Gérardmer et ses bénévoles pour la qualité de son accueil et de l’organisation de ce championnat de France Sprint. En 2020, la famille de l’aviron se retrouvera du côté de Vichy pour cette compétition.

Retour aux actualités
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies