• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Premiers tests de l'année : les têtes de rivière interrégionales
Premiers tests de l'année : les têtes de rivière interrégionales

Dans chacune des quatre zones, les traditionnelles têtes de rivière de novembre marquent le coup d’envoi de la saison en bateaux courts. Ce dimanche 10 novembre, les meilleurs athlètes français se testeront sur 6000m pour les J18, séniors et PR3, ou sur 4000m pour les rameurs handi-aviron en PR1, PR2 et PR3-ID.

En cette saison olympique, ces têtes de rivière interrégionales constituent la première étape du chemin de sélection pour les rameurs qui briguent une place en Équipe de France.

 

Pour la zone Sud-Ouest, pas moins de 352 bateaux engagés, en skiff ou en deux sans barreur, s’élanceront à Moissac pour le parcours chronométré. Beaucoup de jeunes espoirs seront en lice ce dimanche dans une tête de rivière à laquelle prendra également part Perle Bouge en skiff féminin PR2.

Dans le Sud-Est, la tête de rivière s’effectuera à nouveau à Belley-Virignin, dans l’Ain. Le plateau sera relevé dans toutes les catégories avec la participation de nombreux membres du collectif international. En skiff masculin, les champions du monde 2018 Matthieu Androdias et Hugo Boucheron seront les têtes d’affiche et chez les femmes, les rameuses du double PL, Claire Bové et Laura Tarantola feront office de favorites. Le deux sans barreur masculin sera également observé de près au vu de la densité proposée dans cette catégorie.

À Toul, ce sont 359 rameurs de la zone Nord-Est qui seront aux prises. Nous retrouverons les paires Benoit Brunet – Benoit Demey ; Julien Montet – Édouard Jonville ; Guillaume et Thibaut Turlan ainsi que la nouvelle association Thibaut Verhoeven - Dorian Mortelette (de retour sur les bassins), puis plusieurs internationaux U23. En skiff, les frères Onfroy, Pierre Houin et Hugo Beurey seront les principaux engagés de cette tête de rivière.

Enfin, la quasi-totalité du secteur féminin sera en lice à Caen pour la tête de rivière Nord-Ouest. Une première occasion pour les rameuses tricolores de se confronter sur 6000m. Plusieurs médaillés mondiaux seront également engagés en para-aviron avec Christophe Lavigne et Stéphane Tardieu en PR2 ainsi que Antoine Jesel en PR3.

 

Le dimanche 10 novembre donnera ainsi une première indication sur la forme et les ambitions de chacun à l’aube de cette nouvelle saison.

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies