• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Classement des clubs indoor 2020 : L'investissement dans la discipline récompensé
Classement des clubs indoor 2020 : L'investissement dans la discipline récompensé

Des championnats du monde d’aviron indoor en février aux défis capitaux complétés à domicile, la pratique de l’aviron indoor aura marqué cette année 2020 si particulière. Dans de nombreux clubs, la discipline prend de l’ampleur et cette dynamique s’est traduite au travers du classement indoor des clubs 2020. Retour d’expérience par les clubs  qui composent le podium de ce classement.

 

À défaut de classement performance 2020, non établi en raison de l’absence d'un calendrier "normal" de compétitions nationales, le classement national indoor a permis aux clubs français de se livrer bataille à distance, notamment pendant le confinement du printemps. Une période qui a mis en lumière le travail mené de longue date par certains clubs. À Gravelines, 2e club indoor en 2020, on avait anticipé les apports de la pratique, « la grosse évolution des activités indoor devait permettre au club de gagner en attractivité et en nombre de licenciés », commente Jacques Decriem, le président du club nordiste. Des propos qui rejoignent ceux du président de l’Aviron Sétois, 1er club français, dans une interview donnée à MagAviron «  Nous y avons cru depuis 2012 avec le programme AviFit créé par Kevin Scott à l’époque. Très vite, nous avons su utiliser l’aviron indoor comme un relais de notre activité dans les collèges et les lycées pour aller chercher de nouveaux pratiquants.”.

L’AviFit est justement l’un des trois piliers de ce classement indoor. Un programme qui permet aux clubs de marquer de nombreux points, souvent grâce à des pratiquants venus de l’extérieur du monde de l’aviron. Au Cercle Nautique des Régates Rémoises, Audrey Rosier, en charge de l’aviron indoor*, constate cet intérêt depuis plusieurs années : « la première section AviFit démarre en 2014 avec 4 adhérents et termine à 22, sur 1 créneau puis deux ...

L'année suivante nous étions plus de 40, et tous les ans ce chiffre augmente, ainsi que le nombre de créneaux proposés. Aujourd’hui ce sont près de 70 « avifiteurs » que nous accueillons au club. ». Même constat à l’US Gravelines où 70 licenciés I participent aux cours d’AviFit, qui constitue une section à part entière dans le club. Jacques Decriem insiste sur l’investissement de ses coachs, tous formés Aviron Indoor, « avec 6 coachs certifiés, et sous la houlette de Frédéric Loorius responsable de la section, nous pouvons répondre à la forte demande de nouveaux créneaux en nous adaptant aux envies des pratiquants. »

Pour figurer sur le podium de ce classement, ces trois clubs ont joué sur tous les tableaux. Les championnats de France Indoor sont une opportunité de faire le lien avec un public plus compétiteur, selon Audrey Rosier. En cette année où Paris a accueilli les championnats du monde de la discipline, l’envie était toute particulière et les bons résultats ont permis aux clubs de marquer de nombreux points au classement indoor, particulièrement du côté de l’Aviron Sétois « Cette année, on a mis le paquet sur les championnats du monde où nous avons amené une grosse délégation de 26 rameurs. Le bilan a été très prolifique avec huit podiums mondiaux, dont un titre et dix-huit podiums nationaux avec quatre titres. ».

Peu de temps après ces mondiaux, la France s’est retrouvée confinée, les clubs d’aviron fermés et les rameurs contraints de s’entrainer à domicile. Le point de départ d’une dynamique collective au Cercle Nautique des Régates Rémoises : « Avec le confinement, l’attention a été portée à la section AviFit et au Challenge des 7 Défis Capitaux, que j’essayais de promouvoir au sein du club. Avec la participation du public Master et des compétiteurs, nous avons pu grimper au classement […] tout le monde s’est finalement pris au jeu et nous avons réussi à influer une belle dynamique », souffle la coach aviron indoor rémoise. Chez les Gravelinois également, c’est l’enthousiasme collectif qui a permis au club de marquer de nombreux points « Nous avons pu distribuer des ergomètres à nos rameurs et les coachs ont réussi à motiver toutes les catégories sur les 7 Défis Capitaux afin de bien figurer sur ce Challenge. ».

Avec les nombreuses possibilités offertes par les activités d’aviron indoor et l’intérêt grandissant des clubs, il y a fort à parier que ce classement va fortement se densifier dans les années à venir. La compétition est déjà bien lancée pour l’année 2021, notamment avec la reprise du Challenge des 7 Défis Capitaux ! Même depuis chez eux, les rameuses et rameurs peuvent amener de précieux points à leurs clubs.

 

 

*au sein des Régates Rémoises jusqu’en 2019, puis désormais au Cercle Nautique des Régates Rémoises.

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies