• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Les Championnats d'Europe Indoor vécus de l'intérieur
Les Championnats d'Europe Indoor vécus de l'intérieur

Après le Danemark et les Pays-Bas, retour vers l'Est de l'Europe, à Prague, République Tchèque, pour cette nouvelle étape de l'aviron indoor, le 11 janvier, juste un mois avant l'épreuve des championnats du monde à Paris. Une bonne occasion de venir se confronter à ses propres chronos, puis à ceux des adversaires, en mode compétition.

 

Pour l'occasion, quoi de mieux que de donner la parole à l'un des représentants français présent sur place ? Raphaël Ruban, l'une des références tricolores sur l'ergomètre nous raconte de l'intérieur cet événement : 

 

2000m, 1000m, 500m et 4 minutes en équipage de 4 sur slides étaient au menu de cette journée.

Pour commencer, impossible de ne pas tomber sous le charme de cette ville hôte. L'accueil, les monuments, son goulache et le pont Saint-Charles vous invitent à la détente pour commencer (même s' il valait mieux attendre l'après-compétition pour la gastronomie locale et les longues balades sur les rues pavées et pleines de charmes du vieux Prague).
Puis est arrivée l'heure de retrait des dossards; utilisée sur les machines depuis les championnats du monde de Long Beach, cette petite affiche rend les choses bien pratiques lors de l'identification, des uns ou des autres, sur place ou lors du direct (les courses étaient retransmises en live).

La compétition

Plus d'une quarantaine de Français ont répondu présents à ce championnat. De nombreux habitués du BUC, aficionados de ce rendez-vous annuel, mais aussi de nombreux représentants de la French Indoor Rowers Team, ainsi que des novices, venus se confronter pour la première fois au gratin européen.

Des courses spectaculares dans toutes les catégories, notamment un magnifique duel pour la première place, en 70/74 PL, entre les Français Alain Mangin et Denis Bousquet sur 2000m. Un bord à bord de 1900m, avant que le troisième de la course (le norvégien Hjalmar Schiotz), qui était resté tapi dans l'ombre, vienne les coiffer sur le fil, en fin stratège, pendant que les deux protagonistes français finissaient avec un dixième d'écart!

Impossible de revenir sur toutes les courses, tant de rebondissements seraient à nommer, ou d’anecdotes à (re)raconter. En revanche, nous pouvons citer quelques chronos...
Pas besoin d'un long récit pour vous décrire l'ampleur de ces performances, les connaisseurs apprécieront :
Le meilleur 500m (l'anglais Chris Scott - Open Homme TC) s'est couru en 1'14.2, le meilleur 2000 en 5'42.9 (le Tchèque Jakub Podrazil - Open Homme TC).

La délégation française revient avec de nombreuses médailles:

Sur 2000m:

Médaille d'Or :

- Jean Pierre Ganachaud, 80/84 HTC, 1er en 10'30.4

- Pierrik Moscatello, 60/64 HTC, 1er en 6'55.1

- Laurent Cahrlot, MPR3, 1er en 6'43.5

- Françoise Monath, 70/74 FPL, 1ere  en 9'53.9

- Jean François Janeau, 65/69 HTC, 1er en 6'59.4

Médaille d'Argent :

- Françoise Langlaude , 70/74 FPL, 2e en 10'53.1

- Caroline Devos Delas, 40/49 FTC, 2e en 7:25.0

- Raphaël Ruban , 40/49 HTC, 2e en 6'14.8

- Alain Mangin, 70/74 HPL, 2e en 7'23.0

- Véronique Robert , 60/64 FPL, 2e en 9'39.5

Médaille de Bronze :

- Jean Baptiste Ladire, 65/69 HTC, 3e en 7'54.1

- Denis Bousquet , 70/74 HPL, 3e en 7'23.1

- Claire Le Biez , WPR3, 3e en 8'21.7

Mais aussi :

- Jean Sébastien Clesse, 40/49 PL en 6'49.0

- Patrick Migneaux, 54/59 HPL en 6'58.1
 

Retrouvez tous les podiums (2000m, 1000m, 500m) et résultats ici (vous pouvez revivre la course en vidéo et voir les statistiques des courses).

Merci à Raphael Ruban, membre de la French Indoor Rowers Team pour ce récit complet !

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies