• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Les bleuets au presque-parfait à Belgrade !
Les bleuets au presque-parfait à Belgrade !

Épargnés par la tempête dantesque qui s’est abattue sur le lac Sava vers midi, les rameurs tricolores sont parvenus à se qualifier pour six finales A du championnat d’Europe junior, lors de la première journée de compétition. Trois autres bateaux disputeront les demi-finales A/B de leur catégorie et le deux sans masculin s’alignera en finale B.

 

La journée avait plutôt bien débuté avec la qualification de Victor Marcelot en finale A du skiff masculin. Le rameur de Saintes a résisté à la pression exercée par son homologue roumain pour obtenir le seul sésame que délivrait sa série. Il figure parmi les favoris à la médaille d’or puisqu’il a tout simplement établi le meilleur temps des séries. Il s’agissait de la première des trois qualifications en finale principale de la matinée pour la France.

Le quatre sans féminin a fait, lui, étalage de sa puissance dans les derniers mètres. Devancées par la Grèce lors du premier kilomètre, Marion Chagnot, Ruxandra Botezatu, Lou-Anne Caniard et Noémie Sèpe ont enclenché la vitesse supérieure et ont franchi les premières la ligne d’arrivée. À la clé, une nouvelle qualification en finale A.

Mais la démonstration du jour était à mettre à l’actif de Grégoire Charles, Alexandre Barsse, Dorian Marques-Vigneron et Fergus Nevill, qui ont survolé leur série du quatre sans masculin. Les jeunes tricolores ont envoyé un gros message à la concurrence. Seul le bateau roumain, vainqueur de l’autre série, accusait moins de cinq secondes de retard sur les Français.

Dernier ticket matinal pour la finale A, celui décroché par le quatre de couple féminin. Jeanne Roche, Gaïa Chiavini, Ilona Rey-Nouzaret et Moïra Bouloré ont arraché la deuxième place au bout de l’enlevage, sur la ligne, alors qu’elles étaient devancées par la République tchèque. La qualification s’est ainsi jouée à 3 centièmes en faveur des Bleues ! « Sur les derniers mètres, je n’en pouvais plus. J’essayais juste de suivre Jeanne, ce n’était pas beau à voir ! À l’arrivée, je pensais qu’on était troisièmes, j’étais perdue.», souriait Gaïa Chiavini.

Le deux de couple féminin a imité le quatuor 25 minutes plus tard. Zélie Jacoulet et Mya Bosquet ont pris la 3e place de leur série, derrière la Grèce et la Slovénie. Suffisant pour se présenter directement en demi-finale A/B, demain.

Killian Adams, Zadig Hoang, Pierre Minniti-Andrei et Mathias Meriguet, barrés par Lucie Mercier, déjà qualifiés puisque seulement quatre formations prendront le départ de la finale du quatre barré, ont lutté pour obtenir l’attribution de la meilleure ligne d’eau. Ils ont pris la deuxième place en début d’après-midi.

 

Des repêchages concluants

Premier bateau à s’élancer dans les repêchages, le deux sans barreur féminin a signé le meilleur chrono, reléguant l’Espagne à six secondes derrière. Deuxièmes de leur série ce matin, Fleur Vaucoret et Emilie Mouchet ont ainsi gagné le droit de s’aligner en finale A.

Son pendant masculin n’a pas eu la même chance. Armand Pfister et Antoine Mahut ont échoué à la troisième place, à trois secondes des Suisses, et sont donc reversés en finale B. « C’était compliqué, on ressent de la frustration et de la déception, déclarait Armand Pfister. Il y a une finale à jouer demain, il reste encore de beaux bateaux à mettre derrière. Il faut se remobiliser. On fera les comptes demain. »

Le deux de couple masculin verra les demi-finales A/B demain matin, puisque Cornelus Palsma et Antoine Lefebvre se sont imposés en repêchage, effaçant leur 3e place en série ce matin. Même finalité pour le quatre de couple composé de Martin Bauer, Clément Assier, Nicolas Armenjon et Jules Cresson, vainqueur d’un souffle en repêchages face aux Espagnols.

 

Objectif médailles

Dès 9h15 lors du deuxième et dernier jour de ce championnat d’Europe, les derniers bateaux français en demi-finales tenteront de se qualifier pour la course à la médaille. Avec pas moins de neuf coques sur dix pouvant encore espérer repartir de Serbie avec un très bon résultat, le groupe tricolore visera une belle journée de finales afin de décrocher autant de médailles que possible.

 

Retour aux actualités
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies