• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Tokyo 2019 : Une nouvelle place pour la grande Finale !
Tokyo 2019 : Une nouvelle place pour la grande Finale !

Les tricolores sont bien installés dans la compétition, à mi-parcours, la flotte compte 3 billets pour la demi-finale et dorénavant, 2 tickets pour la A. 

 

Finale A pour le JW4+ (quatre barré junior femme)

Aujourd’hui, seul un bateau courait sur la Sea Forest Waterway : le quatre barré féminin. Ombeline Lucas, Gwendoline Toutoux, Lou-Anne Caniard, Eva Klimacek et Mathilde Varnet sont arrivées à 7h30 sur le bassin. Pesée pour la barreuse, derniers réglages et instants de concentration pour ces jeunes rameuses, qui en mai dernier remportaient l’argent au championnat d’Europe. Avec 5 bateaux dans ce repêchage, il fallait passer dans les quatre premières coques. 

Ce sont des Allemandes déterminées, que les Françaises avaient en face d'elles. En effet, les principales concurrentes se sont vite détachées du peloton laissant le reste des embarcations avancer en bord à bord. Les cinq tricolores ne cachent pas qu’elles visaient la première place, mais avec leur deuxième position, elles restent satisfaites au vu de la course d’hier.  Quelques points à travailler tout de même, notamment le départ : « c’est pas encore ça, il faut qu’on prenne un cran pour dimanche » souligne Eva Klimacek.

Pour Ombeline Lucas, la nage, la course a vraiment permis de créer une unité au sein de la coque « On a vraiment essayé de se mettre bien sur nos appuis par rapport à hier, ramer bien long, ne pas ramer chacune dans son coin pour faire avancer le bateau ».  Les vices-championnes d’Europe vont profiter de leur journée de repos demain pour fixer les derniers détails avec en ligne de mire le podium... Rendez-vous à 9h50 (heure japonaise) dimanche ! 

 

À mi-parcours…

Les Français nous ont proposé du beau spectacle depuis le début de la compétition. Avec de belles longueurs d’avance, comme durant la série du deux sans barreur masculin mercredi, ou de très beaux bord à bord lors des repêchages (les Français face aux Italiens hier en quatre barré), nous pouvons dire que les juniors sont en place. Yannick Schulte, chef de secteur junior le sait, il ne faut pas se reposer sur ses acquis : « La plupart des bateaux qui a couru en repêchage a fait une meilleure course que la première [….] l’important est dorénavant de maintenir le cap pour monter en puissance demain et dimanche et prétendre aux meilleures places. »

 

Travail et récupération

Ici à Tokyo, il fait chaud, même très chaud, les celsius grimpent de bonne heure le matin. Pour pouvoir ramer sur la baie, les Français se présentent à l’ouverture pour profiter d’un bassin plutôt calme et éviter les grandes chaleurs de l’été japonais. Les entrainements doivent être efficaces car plutôt courts, « juste avant les courses, la veille du championnat, les rameurs font un petit travail lactique, mais une fois que le championnat est lancé c’est plutôt des sorties « tampons » en B1 de 8 à 12 bornes, indique le chef de secteur, le but de ces sorties entre deux parcours est principalement de récupérer de la veille ». C’est également une occasion pour l’encadrement sportif de redonner quelques axes de travail sur les points qui ont pêché lors des séries. De retour à l’hôtel, les debriefings, entretiens et visionnages vidéos font également partie du programme pour compléter les sorties sur l’eau. 

 

Tokyo 2019, test event des Jeux

Les Jeux Olympiques et Paralympiques d’aviron auront lieu dans 1 an, ici, au coeur de Tokyo. Pour les fédérations, il est important de prendre ses repères, connaître les conditions et vivre une grande manifestation sur ce lieu. Pour les sportifs, la curiosité était bien présente le premier jour : les installations, les lieux de récupération et bien entendu, le bassin. Mais les athlètes vivent cette compétition comme un autre mondial, car ce championnat junior, dernière échéance pour ces jeunes, représente indéniablement LA manifestation de leur saison. « Une fois que c’est parti, c’est parti, ils sont dans leur compétition, le premier jour c’est la découverte pour ensuite passer à la performance » conclut Schulte. 

 

Rendez-vous demain à partir de 9h (heure japonaise) pour vivre les demi-finales !

Retrouvez le live des courses sur World Rowing et suivez la #TeamFrance sur les réseaux de la FFA : Instagram / Facebook / Twitter

 

Retour aux actualités
Championnat du Monde Junior - Tokyo - Vendredi 09 Août 2019
09/08/2019 - © FFAviron - Daniel Blin
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies